UNTIL DAWN

 

 :: Characters :: Fiches :: Fiches personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Taïsiya Mizui | Héroïne [ Validée ]




Fiche : ♥️
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 33



Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Jan - 18:54
MIZUI TAÏSIYA
Race : Humaine
Sexe : Féminin
Âge : 25 ans
Anniversaire : 03/06
Nationalité : Russe/Japonaise
Classe sociale : Moyenne voire aisée
Groupe : Héros
Métier : Héroïne à temps plein
Sexualité : Lesbienne
Loisirs : Lorsqu'elle n'est pas en train de combattre le crime, Taïsiya aime regarder les matchs de volley sur la télévision ou en direct sur internet. Elle collectionne les chaussette originales et adore les mettre quand elle est chez elle. Elle aime jouer aux jeux vidéo et s'occuper d'animaux dans les rues. Elle joue de la guitare et aime chanter de vieille chanson. De temps en temps, elle joue aux fléchettes avec la photo de son père, mais ça reste occasionnel.
Pseudo sur Kaibyou : Yellow
Particularité : Elle ne quitte jamais le porte clef en forme d'étoile que sa mère lui avait offert lorsqu'elle avait cinq ans.
Avatar : Annie Leonhart - Shingeki No Kyojin
Mental
On dit de l’héroïne qu’elle est déterminée, prête à tout pour faire payer les criminels, c’est une vraie tête brûlée avec la rage de vaincre qui déteste le sentiment de défaite. Ce n’est pas vraiment un stratège mais  elle possède d’excellent réflexes qui lui ont déjà sauvés la mise plus d’une fois. Souvent silencieuse en période de conflit ou de combat, elle préfère laisser parler sa façon de combattre que de parler inutilement. Elle adore les nouveaux défis, espérant des adversaires de plus en plus puissants pour permettre au monde de voir quelle n’est pas juste « la fille de son père ».

Devant la caméra elle souhaite incarner un exemple pour les jeunes qui souhaite emprunter la voie héroïque. Elle sait qu'elle n'est pas spécialement populaire à cause de l'ombre de son paternel mais elle restera toujours droite avec sa voix puissante qui n’hésite pas. Elle espère donner des conseils même si elle est encore jeune et parfois inexpérimentée dans certains domaines. Le pouce en l'air, elle ajoutera toujours une phrase positive en fin d'interview.

Lorsqu'elle ne combat pas le crime, elle change presque radicalement de comportement. Froide et calme et peut parfois paraître manipulatrice sans le vouloir. Elle essaie un maximum de ne pas attirer l’attention sur elle, minimisant les sorties en ville, mais il n'est pas rare qu'elle prenne le temps de déguster un thé en terrasse, le rouge étant son préféré. C'est quelqu'un qui s’attache facilement lorsqu'une personne est patiente et un minimum attentionné avec elle, de plus, si la relation est forte, elle deviendra très protectrice, mettant sa propre vie en danger pour cette personne. Elle évite également d'être en contact avec les enfants, la vue d'un visage en pleurs et les narines emplies de muqueuse la dégoutent.
Physique

Thaïsiya n’a pas vraiment une carrure impressionnante, elle est svelte, élégante et a une peau relativement pâle, ses jambes fines lui donnent l’impression qu'elle peut se briser à tout moment. C'est surtout sa taille qui permet cette illusion, du haut de son 1m77 elle est beaucoup plus grande que la moyenne, surement dû à ses origines Russes. Ses longs doigts sont cornés à force de jouer de la guitare. Elle attache souvent sa chevelure blonde qui arrive au niveau des épaules lorsqu'elle les laisse à l’air libre. Ses yeux  sont d’un océan qui semblent profonds lorsqu'on la regarde de plus près et ses fins et longs sourcils accentuent l’effet. Elle a un regard assez dur qui pourrait glacer le sang au premier abord mais il s’adoucit lorsqu'elle se met à sourire et peut être à moitié effrayant quand elle se met à rire. Une cicatrice parcoure son dos suite à une mauvaise chute lorsqu'elle était encore enfant.

Quotidiennement, lorsqu'elle n'est pas en tenue moulante, elle aime porter des vêtements blancs ou bleus, une jupe lors des chaudes journées d'été et un style beaucoup plus simple et occidental la plupart du temps. Elle porte très rarement des chaussures à talons et préfère le confort des chaussures de ville.
.
Bloody
Nom du Pouvoir : Sangsue
Nature du Pouvoir : Don
Groupe sanguin : AB +, rare (environs 4% de la population mondiale)
Costume : Elle arbore une tenue complètement rouge pour ne pas faire de tâche trop voyante lors de l'utilisation de son pouvoir. Il y a la lettre "B" qui a été cousu au niveau de son cœur comme signature. Sa tenue épouse la totalité de son corps, elle porte également un masque rouge et noir fabriqué main qui lui permet de ne pas être reconnue dans la rue, ne voulant pas attirer l'attention sur elle.

Description :

Même un être dénué d'intelligence pourrait comprendre le don de Thaïsiya rien qu'en entendant son nom. Sangsue est un don qui... peut être utilisé avec le sang de ses adversaires qu'avec son propre sang. Une simple coupure, Thaïs peut transformer le liquide en une arme destructrice, plus l'adversaire perd de sang, plus l'arme devient puissante. Le groupe sanguin n'a pas d'incidence sur la puissance mais sur la taille de l'arme, plus un groupe sanguin est rare plus l'arme est imposante en taille. Grâce à son don, le sang de Thaïs se régénère assez rapidement c'est pour cela qu'elle utilise cette technique en début de combat. S'il elle utilise une arme conçue de son propre sang elle peut également ajouter celui de l'adversaire ce qui peut donner des armes un peu farfelue.

Bien entendu elle peut manipuler le sang à sa guise, créant des objets, le rendant solide, puis liquide et ainsi de suite.

Présent

Assise sur le bord de sa fenêtre de son vieil appartement, un thé rouge à la main, elle scrute les rues de Tokyo, remuant lentement le liquide pour enfin l’apporter à ses fines lèvres. La journée commençait lentement, les informations relataient encore un exploit du héros numéro un, tout était à sa place en cette matinée. Pourtant de la fumée noire s’échappait du quartier Shibuya retient son attention, un appel d’urgence de la Ligue de Justice parvint à son oreille. Se redressant en scrutant l’horizon, elle savait que c’était l’heure d’effectuer le métier le plus classe de la société d’aujourd’hui : celui d’héroïne. Enfilant sa tenue, attachant ses cheveux encore quelque peu en bataille, elle souhaite rendre le monde meilleur et de devenir une légende.

[…]

Ces allées, elles les connaissaient que trop bien, chaque tournant devenait de plus en plus sombre, l’oppressant de plus en plus. Elle croisa le même vieil homme qu’elle croisait toutes les semaines, lui savait pertinemment ou elle se rendait. C’est alors qu’elle s’arrête, Anastasia Mizui, le nom de sa défunte mère prônait sur l’épitaphe de la tombe. Déposant quelques roses, elle serra les poings, se jurant de ne plus jamais laisser un criminel l’emporter, et surtout pas son père. C’est alors que sa routine du dimanche s’achève avec un goût amer.
Histoire
C’est à Novossibirsk que Thaïsiya remplit pour la première fois ces poumons, sa mère et son père la regarde avec tendresse, contemplant le fruit de leur amour.

Anastasia et Hitoshi s'étaient trouvé quelques années plus tôt lors d’une rencontre hasardeuse dans les rues de Moscou. Hitoshi Mizui était un homme respectueux, travaillant dur pour gagner le minimum, il avait déménagé en Russie dans l’espoir de trouver un travail. Il apprit la langue en arrivant, travaillant dans les chantiers plus éreintants les uns que les autres, mais jamais il ne se plaignait. Anastasia était beaucoup plus jeune et habitait dans sa maison familiale à Novossibirsk, la vie était simple et ses parents avaient les moyens de l’entretenir pendant un bon moment. Elle profitait de la vie, voyageant de ville en ville jusqu’à sa rencontre avec Hitoshi, il a su lui ravir son cœur malgré le milieu modeste dans lequel il vivait. Deux ans plus tard ils s’unissaient pour le meilleur et pour le pire. C’est dans ce foyer emplit d’amour que Thaïs allait grandir, espérant le meilleur pour son avenir.

Les quatre premières années de sa vie s’écoulaient rapidement et calmement, ne quittant jamais les bras de sa mère avec qui elle avait une relation fusionnelle. Son père quant à lui voyait sa place dans son entreprise sur la sellette, rentrant dans une profonde dépression à cause de cette situation, la petite famille décida de déménager à Tokyo, rassemblant tout l’argent possible pour une meilleure vie. Hitoshi connaissait quelques contacts dans des entreprises, c’était déjà mieux que rien.

C’est l’année de ces cinq ans que tout changea du tout au tout, une faille, une brèche dans le ciel et le monde commençait à devenir fou. Quelque temps plus tard les dons firent leurs apparitions et son père fut l’un des premiers détenteurs d’un pouvoir. Son don ? Il pouvait contrôler la terre, provoquer des tremblements, en quelques années il contrôlait totalement son pouvoir, un pouvoir dangereux autant pour lui que pour autrui, deux ans plus tard il arrivait à contrôler presque parfaitement son don. Il restait pourtant toujours le même et cela suffisait pour rassurer Anastasia qui vivait toujours dans la crainte de perdre son mari.

Malgré le "nouveau monde", la vie suivait son cours. Thaïs était une petite fille pleine de vie et d’envie d’apprendre, elle était sociable et heureuse. Elle partait toujours le porte-clefs qu'Anastasia lui avait offert, c'était un symbole très fort pour elle, elle était la petite étoile qui illuminait la vie de sa mère. Bien entendu un « nouveau monde » ne pouvait pas rester stable, très vite la situation allait prendre une tournure qui allait changer sa vie pour toujours. C'est à l'âge de 12 ans que son père commençait à avoir un comportement plus qu'étrange, agressif, elle se sentait mal de voir sa mère être tourmenté comme ça. Elle apprit que son paternel était peut-être en relation avec la vague de crimes présente en ce moment selon les dire de sa mère et des informations.

« Tu ne devrai plus côtoyer ces hommes...»

« Tu n’as pas à me dire ce que je dois faire Anastasia, grâce à ça, je gagne beaucoup plus, soit en reconnaissante »

« … »


La porte se fermait encore une fois sur un coup, une dispute. Thaïs aux premières loges ne pouvait pas contenir ces larmes, son père était devenu un monstre pour elle. C'est alors que le sang sur le bras commençait à bouger vers elle. Lorsqu'elle posa sa main sur le liquide, celui-ci se solidifia, elle avait donc un don, tout comme son père. C'est alors qu'elle accourut vers sa mère qui soignait ses plaies, les larmes aux yeux. Lorsqu'elle lui montra le stylo qu'elle avait fait avec le sang, celle-ci lui expliqua qu'il ne faut en parler à personne. Elle ne voulait pas qu'Hitoshi le sache, elle ne voulait pas qu'il ait une influence quelconque sur elle et son pouvoir.

Les deux prochaines années qui ont suivit était rythmer par les crimes de son père retranscrit à la télévision, elle savait que c'était lui, son pouvoir était reconnaissable entre mille. Sa mère sombrait peu à peu dans une dépression que Thaïs ne pouvait pas contrôler, malgré son jeune âge elle essayait de l'épauler, sans réel succès. Hitoshi ne rentrait plus chez eux, il n'y avait que les informations qui donnaient des nouvelles pas franchement réjouissantes, de la violence gratuite, des braquage voire des meurtres. De son côté elle s'entraînait en cachette en effectuant de légère coupure sur le bras, sa vitesse de régénération était accru et ne ressentait presque plus la douleur.

Dix ans après l'apparition de la faille, les découvertes des dons chez les jeunes ont poussé le gouvernement à construire une académie capable d'aider les prodiges à maîtriser leurs dons et d'avoir une éducation plus poussée. Voulant le meilleur pour sa fille, sa mère l'inscrit à l'âge de quinze ans.  C'est alors qu'un nouveau chapitre de sa vie commença, les rêves plein les yeux, elle voulait devenir héroïne. Très vite, elle su s'adapter, devenant un pilier de sa classe, un exemple pour tous même si son don pouvait parfois en dégoûter plus d'un.

Les autorités ont finalement, grâce aux héros, pu défaire le groupe d'Hitoshi qui sévissait depuis trop longtemps. Lorsque son nom a été annoncé, beaucoup on pu faire le rapprochement avec Thaïs, même couleur de cheveux, même nom de famille, le lien était fait. Beaucoup la méprisait mais elle n'avait que faire de telle accusation, ce n'était pas elle, elle savait que dans quelques mois la haine retomberait. Elle avait tout faux. Malgré de bons résultats à l'académie beaucoup voyaient Thaïs comme une menace potentielle, après tout, si son père était un criminel, pourquoi pas elle ?

Malgré ça, elle restait convaincue qu'elle pouvait devenir héroïne. Après l'académie, ayant eu d'excellents résultats pendant toute sa scolarité, elle fut très vite en contact avec la Ligue qui lui proposa de devenir un héros, bien entendu, elle accepta. C'était devenue une héroïne qui allait prouver au monde qu'elle n'était pas comme son père qui croupissait en prison. Malheureusement le lien restait présent et beaucoup n'appréciaient pas le fait que la fille du criminel Hitoshi était devenue une héroïne.

A cause de cela, elle se renfermait beaucoup sur soi, ce n'était plus la fille joviale que tous connaissaient, même si devant une caméra elle paraissait accessible, la réalité est tout autre. De plus mère qui n'était plus l'ombre que d'elle, avait plongé dans l'alcool sous le regard impuissant de Thaïs. Lorsque que celle-ci eut vingt et un ans, elle la retrouva sur le sol du salon, un verre d'alcool à la main et une boîte de médicament dans l'autre. Il était trop tard pour elle, son père l'avait détruit et elle n'avait pas pu la sauver.

« Tu parles d'une héroïne... »

Après cet événement, elle se jura de faire enfermer les mauvaises herbes que sont les criminels jusqu'au dernier, gardant cette douleur et ses larmes à l'intérieur.

Joueur

Pseudo : Je n'en ai pas vraiment sur le net, enfin de fixe.. D:
Fiche joueur : /
Commentaire : J'aime ce design, j'aime le contexte,
je vous aime è.é

Revenir en haut Aller en bas
Taïsiya Mizui | Héroïne [ Validée ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» Eänwen Melwasúl [Hanegard] - [Validé]

Until Dawn :: Characters :: Fiches :: Fiches personnagesSauter vers: