UNTIL DAWN

 

 :: Characters :: Fiches :: Fiches personnages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rica Shelly Lee | Criminels [Validée]

avatar >
Criminel
Criminel








“L'Homme est une marionnette consciente qui a l'illusion de la liberté. ”
Fiche :
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 44



Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Jan - 22:46
Rica Shelly Lee
Race : Humaine à ce qui parait mais on n'en est pas sur...
Sexe : Féminin
Âge : 18 ans d'après ses dires mais ça reste à prouver.
Anniversaire : 25 Juin
Nationalité : Anglaise
Classe sociale : Haute
Groupe : Criminels
Métier : Danseuse professionnelle et photographe à ses heures perdues
Sexualité : Bi
Loisirs : Danser, jouer du piano, prendre des photos, lire
Pseudo sur Kaibyou : Ghost
Particularité : Elle possède deux identités, désignant ses deux personnalités. De plus, elle se désigne toujours à la troisième personne.
Avatar : Echo - Pandora Hearts
Mental
Rica possède deux personnalités et mieux vaut ne pas chercher qu'elle est la bonne et pourquoi elle s'est retrouvée avec les deux. Rica s'amuse à jouer avec ses deux personnalités, toujours dans le but d'arriver à ses fins. Peut être qu'au final, son vrai caractère est un mélange des deux existants... Mais une chose est sûre, c'est que peu importe la personnalité, elle déteste les Héros, au point de vouloir les voir morts, tous sans exception. Cependant la raison de cette haine profonde reste inconnue.

Le premier caractère, symbolisant Rica Shelly Lee, son identité actuelle, est le caractère le plus souvent adopté par l'adolescente qui l'utilise dans la vie de tous les jours.

De manière générale :

D'apparence calme et impassible, Rica n'est pas pour autant inactive. Seulement elle ne s'affole jamais, agit avec sérieux et sérénité et a les pieds bien sur terre. Shelly est assez introvertie et ne se livre pas facilement, elle est aussi assez timide, réservée et manque de confiance en elle. On ne sait pas toujours ce qu'elle pense et ses silences, qu'on pourrait prendre pour de la « bouderie » ou des hésitations, sont en fait des moments d'observation et de réflexion pour Rica. La jeune fille est très objective et ne s'accapare pas tout ce qui se trouve autour d'elle, au contraire elle aime venir en aide à son entourage. On pourrait dire que Rica a une moralité, un système de valeurs, des croyances très conventionnels, elle ne veut pas choquer même s'il lui arrive d'en avoir envie. Elle est avant tout raisonnable. Rica contrôle son intuition et ne lui apporte que très peu de crédit. L'adolescente réfléchit à toutes ses actions, pesant le pour et le contre, au risque parfois justement de ne pas agir. Elle n'a finalement pas conscience que la vie est aussi un jeu.
      ○ Émotivité :
Susceptible et repliée sur elle-même, Rica n'est pas très émotive ce qui lui permet d'avoir un côté très réfléchi, voir timide ; c'est juste qu'elle a besoin de temps pour penser et décider. Si Rica n'aime pas trop la fantaisie, elle a, en revanche, un sérieux, un sens de la méthode qui lui permet de réussir à atteindre ses objectifs.
      ○ Activité :
De très bonne volonté, cependant Rica ne va pas toujours jusqu'au bout des choses et à tendance, à ce moment là, à se laisser entrainer par les circonstances. Rica a une très forte conscience professionnelle et est facilement dévorée pas sa profession, dans laquelle elle se réfugie. La jeune femme a tendance à ne pas s'écouter, à se surmener, dépassant les limites que son corps peut supporter ; et pourtant elle a une très bonne vitalité. Si l'amitié est très importante pour elle, elle a cependant peu d'amis, mais elle les a soigneusement choisis. Elle aime ce qui est organisé, solennel, c'est pour elle le respect des traditions. Il faut que Rica prenne confiance en elle, arrive à combiner discipline et fantaisie et ne se contente pas de son caractère pondéré. Son sens de l'amitié est sincère, aussi bien envers les femmes que les hommes. Elle est alors, avec ses amis, capable d'écoute, de réconfort, de coopération.
      ○ Intelligence :
Rica possède une intelligence analytique cherchant le moindre détail de chaque situation ; elle possède une très bonne mémoire et une parole précise. Elle possède une très bonne mémoire visuelle, ainsi elle se souvient parfaitement de tous ceux qu'elle voit suffisamment longtemps.
      ○ Affectivité :
Sans cesse à la recherche d'affection, Rica a besoin qu'on l'aime et que l'on lui dise. Néanmoins il ne faut pas la bousculer, la perturber par de trop grandes démonstrations, c'est ce qui complique la sentimentalité de Rica. Car très vite des malentendus sentimentaux peuvent s'installer et Rica pardonne difficilement.
      ○ Sensorialité :
C'est un domaine assez complexe pour Rica, parfois synonyme de refoulement, c'est, dans tous les cas, son jardin secret. Il est très difficile d'y accéder et elle ne fait pas grand chose non plus pour aider à percer ce mystère.
      ○ En résumé :
Rica est une jeune fille solide, équilibrée qui a cependant une conception de la vie très sérieuse et rigoureuse manquant cruellement de folie.

Son deuxième caractère, symbolisant Ophelia Sylvia Lee, est l'identité d'origine de Rica. Elle mène la deuxième personnalité de la jeune fille et prend le contrôle quand elle le souhaite. Rica utilise souvent cette forme pour des actions peu recommandées ou quand d'imprévu arrive. Il s'agit en quelque sorte de la protectrice.

De manière générale :

Ophelia est plutôt colérique, nerveuse et très émotive et par conséquent elle perd rapidement son sang-froid. Elle peut paraître d'un premier abord dédaigneuse, prétentieuse et hautaine, mais en réalité elle est plutôt anxieuse, tourmentée et dans tous les cas, susceptible. Très curieuse et peu influençable, l'adolescente est plutôt introvertie et très subjective, elle ramène tout à elle-même et fait souvent preuve de mauvaise foi. Elle a, en résumé, un caractère assez difficile mais plein de vie. Sa morale, ses principes varient en fonction des évènements, ses seules constantes sont sa foi en elle,  sa haine envers les Héros et en sa « supériorité » envers les autres. Ophelia réagit face aux échecs puisqu'elle a tendance à reporter la faute sur les autres. Bien trop terre à terre pour accorder une réelle importance à l'intuition, la jeune fille est bien plus à l'écoute de son intellect.
      ○ Émotivité :
Cette émotivité est bien trop présente pour laisser le temps à Ophelia de réfléchir, c'est pourquoi elle a parfois tendance à avoir des paroles blessantes et insolentes, et à parler à tort et à travers. Réactions fortes, grande nervosité, émotivité envahissante caractérisent la jeune fille et expliquent son impulsivité. Elle est sanguine et coutumière d'éclats de colère déconcertants, qui ont bien souvent comme but de blesser ou de détruire.
      ○ Activité :
Une volonté qui, en principe, est assez bonne, néanmoins, Ophelia se dégonfle souvent et donc ne va pas au bout des choses. La jeune femme manque de continuité dans l'effort et donne l'illusion d'être toujours en action. En fait, elle confond action et agitation. La santé de Sylvia est assez dépendante de son psychisme, et elle est aussi plutôt sensible à la fatigue et au surmenage. Mêlant l'utile à l'agréable, dans la mesure du possible, l'adolescente aime être entourée, cependant sa sociabilité reste compliquée et pas pleinement satisfaisante. Activités et dynamisme n'ont pas la même ampleur. Ophelia a besoin de réussites pour exister, et elle a de grande capacité pour réussir, mais manque d'humanité et n'hésite pas à abuser des choses et des gens.
      ○ Intelligence :
Ophelia est intelligente, le sait et veut le faire savoir, et oublie bien souvent de se remettre en question. Elle est sans cesse en train de réfléchir, calculer, intriguer. Elle possède une mémoire analytique, ne laissant rien passer.
      ○ Affectivité :
C'est une affectivité très nerveuse, impulsive et égoïste qui caractérise la jeune fille. Elle est très possessive voire même tyrannique.
      ○ Sensorialité :
L'adolescente a des difficultés à exprimer sa sensorialité et l'image froide qu'elle véhicule entraine une série de malentendus avec son entourage. Sa vie amoureuse est capricieuse, et Ophelia a tendance a idéalisé son futur partenaire, à confondre la vie et les rêves.
      ○ En résumé :
Finalement Ophelia passe une partie de sa vie à rêver qu'elle agit, même si parfois elle agit réellement, et l'autre à ressentir une grande méfiance à l'égard d'autrui. Elle doit absolument apprendre ce qu'est l'autre et comment le respecter et l'aimer.
Physique

L'apparence de Rica reflète parfaitement celle d'Ophelia. En tant que tel, Rica possède un teint légèrement plus pâle que celui d'Ophelia. Elle est de petite taille, 1m63 exactement et a des cheveux blancs/argentés qui sont la plupart du temps coupés au niveau de la mâchoire et dont une partie de ses cheveux sont délibérément coupés de manière plus longue ; comme les deux mèches de devant qui descendent jusqu'aux épaules de Rica et les franges qui tombent en vagues légères sur la moitié supérieure de son visage. La jeune fille possède aussi des yeux gris pâle, cependant, contrairement à Ophelia, quand Rica est en possession du corps, ils semblent vide de sentiments et presque sans âme.

Rica porte une robe bleue courte avec un col blanc et des manches en forme de cloche à l'avant, plus longues et finies avec des volants blancs. Il y a en plus huit boutons bleus et argentés soulignant tout le tissu bleu de la robe. En réalité, la robe de l'adolescente n'est pas cousue avec les manches, mais les deux sont attachées par des fils d'argent enroulés autour des boutons d'argent qui ont été incrustés dans le tissu bleu de la robe et des manches. En dessous, Rica porte une chemise plutôt fine avec un design ébouriffé à l'avant, un peu près au milieu. De plus, Rica porte une courte cravate de couleur bleue marine à noire avec un mince «V» blanc vers le bas, maintenue en place par un bouton bleu qui correspond à celui de la robe de Rica. Finalement, la jeune fille porte des bottes blanches montant jusqu'aux genoux et dont le haut est replié. Les plus sont maintenus en place à l'aide de boutons bleus, correspondant au bleu de la robe de la jeune fille, et sont ornés de nœuds bleu pâle.
La Marionnettiste
Nom du Pouvoir : Dolly
Nature du Pouvoir : Don et Artefact
Costume :
Rika attache une partie de ses cheveux en une tresse qui tombe sur son épaule droite; elle met aussi ses cheveux derrière son oreille gauche et les laisse tomber librement au niveau de sa nuque. La tresse utilisée par Rica est attachée à l'aide d'un ornement cylindrique, ne montrant alors que sept maillons de la tresse qui passent à travers un plus petit ornement cylindrique et dans un embout triangulaire. De plus, la jeune fille a des ecchymoses le long du cou et du corps, surtout au niveau des bras et des mains, résultats de l'utilisation de son artéfact .Rica porte un manteau/une cape cramoisi quelque peu modifié pour la préférence de l'adolescente. Le manteau de Rica a trois boutons d'argent assez remarquables sur le devant de sa cape ; cela est probablement nécessaire parce que la cape de la jeune fille semble être surdimensionnée. En dehors de sa cape, Rica a l'habitude de porter une simple robe grise/blanche. Il lui arrive parfois de porter des sandalettes basiques, mais elle préfère être pieds nus.
Description :
Que dire de plus avec "la Marionnettiste"... Tout est clair n'est ce pas ? Rica peut manipuler les êtres vivants, que soit un être animal ou végétal, même si elle plus de mal avec le végétal (beaucoup plus de mal). Bien sûr, elle ne peut pas tout faire et il est évidemment possible d'échapper à son contrôle... Mais c'est très difficile... La jeune fille manipule les êtres grâce à son artéfact, qu'elle a nommé les "Fils du Destin", et sa voix. En effet, elle manipule les êtres de l'intérieur, apparaissant comme une petite voix. Elle parle encore et encore, jusqu'à ce que la personne craque. Une fois ce stade atteind, elle prend le contrôle du corps avec son artéfact, enroulant les fils autour des bras, des jambes, etc, jusqu'à pouvoir bouger librement le corps de sa victime. De plus, elle prend possession de l'esprit de la personne, la chose reste assez mystérieuse sur le comment mais certaines personnes soupçonne une possibilité de "voir à travers les yeux". Pour simplifier, Rica parlerait à la place de la personne, mais de loin.  Et voilà qu'apparaît la Marionnette. Certes c'est un pouvoir pas très utile au combat mais la jeune fille a trouvé des astuces. Elle peut emprisonner les personnes dans les fils de son artéfact, mais celui-ci n'étant pas fait pour ça à l'origine, il ne tient pas longtemps. Mais Rica à d'autres atouts. Ses compétences dans les combats au corps à corps sont bonnes. La jeune fille est une combattante expérimentée, utilisant souvent des techniques acrobatiques uniques tout en combattant contre ses adversaires avec ses deux épées courtes bleues. De plus, elle possède des capacités incroyables. Rica possède une vitesse, une force et une endurance accrues, lui permettant de continuer la bataille sans se fatiguer et de supporter des conditions auxquelles les humains ordinaires auraient du mal à faire face.


Présent


Rica s'est laissée engloutir par la routine de la vie. Elle se lève le matin, se prépare, part à son travail, revient le soir, laisse la place à Ophelia, part se coucher. Et ensuite la journée recommence. Le samedi ou le dimanche, elle se balade parfois et prend des photos. Quand l'une d'elles lui semble correcte, elle la propose à la vente. La vie suit son court ennuyeux? Rica ne fait rien pour le rendre plus amusant. Mais dans l'ombre, quelque chose se prépare. Ophelia n'a pas oublié, elle n'a pas oublié sa haine immense et profonde envers les Héros, celle de Rica est moins forte et ainsi celle-ci n'ait pas affectée par les fissures, mais Ophe elle, elle ressent encore la douleur des fissures. Elle en veut aux Héros, et avec l'aide de Dolly, elle cherche à se venger. Toutes ces expériences régulières ne sont qu'une étapes, une étape pour sa vengeance. Plus le temps passe, plus Ophelia et Dolly trouvent de nouvelles choses. Plus le temps passe, plus elles deviennent dangereuses... Et plus le temps, plus une craquelure apparait chez Rica, qui sait quand elle se transformera en fissure... Mais une fois la première apparut, elles ne s'arrêteront plus, annonçant la fin de Rica...
Histoire

Rica Shelly Lee, de son vrai nom Ophelia Sylvia Lee, est née en Angleterre. Oh, elle n'avait pas à se plaindre, sa famille était, et est toujours, très riche et la petite ne manqua jamais de rien. Ses parents étaient très attentionnés envers elle et lui donnaient tout. La jeune fille était fille unique et par conséquent trouvait du réconfort dans ses jouets. Malheureusement plus les années passaient, plus elle s'enfermait dans son propre monde... Rejetant complétement le monde extérieur... Ses parents étaient les seuls à pouvoir entrer dans son univers et ils essayaient vainement de sortir la petite de son monde de poupées et autres jouets. Mais malgré toutes leurs tentatives, Ophelia ne voulait pas quitter ses jouets, finissant au final par ne plus quitter sa chambre. Sans doute est-ce à cause de cela que ses parents décidèrent de quitter l'Angleterre pour partir au Japon, peut-être... Le fait est que la petite déménagea au Japon à l'âge de 4 ans environ.

Cependant ce changement de pays ne changea rien, ce fut même pire. La petite ne connaissait rien de cet endroit et la langue lui était bien plus qu'étrangère. Alors Ophelia se réfugia de nouveau dans ses jouets, abandonnant totalement le monde extérieur. Ce fut à ce moment qu'elle découvrit son pouvoir, qu'elle surnomma "Dolly". Il arrivait à faire parler ses poupées, leurs donnant presque vie. La petite n'avait alors que cinq ans. Les mois passaient et Ophelia maîtrisait de plus en plus son pouvoir, poussant toujours plus loin ses limites. Ses parents s'inquiétaient. Ils se demandaient si ce pouvoir ne serait pas trop dangereux pour leur petite et pour les autres personnes. Ils demandèrent de nombreux avis mais rien de concluant n'en ressortit... Il faut dire que la jeune fille n'était pas très coopérative. Elle n'aimait pas que ses parents essaient de lui enlever son monde et elle le faisait comprendre, faisant parler ses poupées à sa place. Elle ne semblait éprouver aucune compassion envers les autres et n'hésitait pas à blesser les gens avec ses paroles. Tous ceux qui essayaient de lui supprimer son univers, se voyait être une des victimes de son manque cruel d'humanité. Mais ce petit monde douillet touchait à sa fin et une haine puissante allait voir le jour... Inévitablement...

Tout bascula alors qu'Ophelia n'avait que six ans. Elle était dehors, chose extrêmement rare pour la petite, mais dans l'unique but d'acheter un nouveau camarade, un lapin noire qu'elle avait vu dans une vitrine et qui depuis ne quittait plus son esprit. Ses parents avaient craqué après quelques jours de crise et avaient donc décidé de sortir acheter le fameux lapin. Mais c'était le mauvais jour, au mauvais moment... Ils venaient à peine de sortir du magasin qu'un combat éclata entre un Criminel et un Héros. La jeune fille ne sait plus vraiment ce qui s'est passé, elle avait juste terriblement peur et ne comprit qu'une chose. Ce combat avait causé la mort de ses parents. Première fissure... Colère sourde envers ces "Héros" et une envie terrible de crier son dégoût envers eux. C'était leur faute ! C'était à cause d'eux ! Ils devaient payer ! Ophelia ne les supportait pas, elle ne pouvait plus entendre ce mot : Héros. Elle les détestait ! Ils avaient causé la mort de son monde ! Inconsciemment, le pouvoir de la jeune fille se retourna contre elle même et petit à petit, au fil du temps, une voix se faisait entendre dans l'esprit d'Ophelia... C'est de leur faute ! Murmurait-elle. Ils sont à l'origine de tous ! Détruis les, détruis ce qui est à l'origine de ton malheur !

Le temps passait et Ophelia déménageait de famille en famille. Personne n'arrivait à amadouer la petite, qui maintenant avait 12 ans. Les fissures avaient augmenté, détruisant petit à petit l'âme de la jeune fille. La haine grandissait, faisant éclater des colères sourdes rien quand entendant ce mot maudit depuis longtemps : Héros. Ophelia ne pouvait pas, elle ne pouvait pas oublier cette haine, cette tristesse, cette angoisse qui l'avait saisi... Elle ne supportait pas non plus qu'on essaie à toi prix de la comprendre, de lui faire croire qu'on comprenait. Fissure, encore. Oui, on avait essayer de lui faire croire ça, on avait essayer de la contrôler comme ça mais on s'était trahi à la fin et apprendre cette trahison avait profondément blessé la petite. Et les pires étaient les familles. Elles ne comprenaient. Elles ne comprenaient pas Ophelia. Elles disaient qu'elle était bizarre, parlant toujours avec ses poupées. Son pouvoir aussi est bizarre, il fait peur. Et à chaque fois la même phrase :
"On ne peut plus la garder chez nous."
Combien de fois la jeune adolescente l'a-t-elle entendu... Elle ne compte plus, elle juste dire : trop souvent. Et à chaque le même résultat : un changement de famille. Personne ne la comprend, elle est seule, terriblement seule... Les seuls qui la comprennent, se sont des jouets... De nouveau, fissure...

16 ans... Ophelia n'est plus, plus totalement. Rica la remplace mais ce n'est qu'un miroir. En faite, l'adolescente ne sait plus qu'il est elle. Comment était son caractère avant ? Était-elle Ophelia ou Rica ? Ou un mélange de deux ? Elle n'a pas la réponse... Tout ce qu'elle a gardé d'avant, c'est sa haine envers les Héros. Ça elle ne peut l'oublier... C'est le point de départ, c'est ce qui est à l'origine de tout. Elle ne peut tout simplement pas oublier. D'ailleurs, c'est ce qui a sans doute causé son problème de double identités... Il y avait trop de fissures... Ophelia ne pouvait le supporter, il fallait trouver une solution... Et c'est Dolly qui a trouvé... Changer, créer une nouvelle personnalité dans le but de protéger l'originale. Une excellente idée qu'Ophelia a accepté. Et depuis lors, Rica existe. Elle n'est là que pour éviter à Ophelia de se fissurer encore plus mais de ce fait, il faut la protéger, la protéger d'avant. Alors parfois Ophelia reprend le contrôle, pour éviter à Rica de se fissurer à son tour... Enfin trop rapidement... Dolly lui a dit que de toute manière, Ophelia pourrait se créer de nouvelles personnalités quand Rica sera trop fissurée. Ainsi elle pourra survivre jusqu'à la fin... Il faudrait peut être préciser que Dolly est le nom du pouvoir d'Ophelia. Elle lui permet de faire la petite voix dans la tête des gens et de ainsi les manipuler, mais c'est un pouvoir à d'où le tranchant. Dolly s'incruste aussi chez sa propriétaire, lui faisant parfois faire de mauvaises choses... Mais là n'est pas le sujet. Rica habitait maintenant chez ses grands-parents, en Angleterre. Cela faisait maintenant un an. Elle n'avait pas pu les rejoindre avant, son grand-père étant tomber gravement malade, demandant de ce faite toute l'attention de sa femme. Mais maintenant, il allait mieux. Rica logeait dans le Manoir de son enfance et elle évitait une pièce, une pièce qui lui ferrait terriblement mal si elle y mettait le pied. Il s'agissait du grenier, endroit où tous les souvenirs de ses parents étaient rangés. Une pièce terriblement douloureuse pour l'adolescente. Mais elle sentait qu'elle devait y aller, elle se sentait attiré par quelque chose... Au bout de six mois, elle finit par y aller et se qu'elle découvrit changea sa vie...

Tout était dans un coffre, un vieux coffre. Rica eut du mal à l'ouvrir et après de nombreux efforts, elle réussit à forcer la serrure rouillée. À l'intérieur, elle trouva une cape cramoisi, elle était terriblement grande mais elle découvrit aussi de drôles de bracelets. Ils étaient au nombre de deux. Comment les décrire... Une partie se passe au poignet et l'autre sur le majeur. L'adolescente les avait essayé et il lui suffit de bouger légèrement les doigts pour voir apparaître de très longs fils fins.  Au début, Rica eut peur mais suite aux nombreux encouragements de Dolly, elle les essaya de nouveau. Au bout de six mois, elle les maîtrisait parfaitement. Les bracelets qu'elle avait renommé "Fils du Destin" étaient comme un prolongement de ses doigts. Elle pouvait prendre le contrôle de n'importe quoi d'inerte avec eux ! Dolly eut alors une idée, essayer sur un être vivant et plus précisément un être vivant. Rica refusa mais Ophelia accepta, influencée par Dolly, et reprit le contrôle du corps. Sur les conseils de Dolly, la jeune fille enfila la cape, histoire de ne pas se faire démasquer en cas d'accident. Ophelia se rendit dans la ville la plus proche, choisit sa victime sur les conseils de Dolly et commença l'expérience. Mais tout ne se passa pas comme prévu... C'est une chose courante n'est-ce pas ? On prévoit quelque chose, tout est bien ficelé mais on oublie le plus important, les imprévus et les portes de sortie... Ainsi l'adolescente a oublié de prendre en compte les imprévus et quand l'un d'eux se présenta, elle paniqua et c'est ainsi, que par la peur créé par la panique, commença les rumeurs de la Marionnettiste... Tout allait bien au début, la victime était parfaite, Ophelia avait parfaitement réussi à manipuler le pauvre homme et maintenant elle envoyait les Fils du Destin, histoire de confirmer l’hypothèse de Dolly, à savoir qu'elle pouvait aussi contrôle des êtres vivants et plus précisément des Humains. L'hypothèse se confirma bonne, la jeune fille pouvait bouger le corps, elle avait un peu de mal mais c'était contrôlable, et elle réussit même à prendre le contrôle psychologique de l'homme, elle découvrit cette possibilité par hasard mais elle trouva ça très intéressant, cependant elle avait omit un détail... Les pouvoirs... Tout le monde possède un pouvoir et il existe toujours un moyen de contrer le pouvoir d'une personne. Surtout quand on le découvre... Et ainsi, la victime s'avérait avoir un pouvoir qui pouvait contrer celui d'Ophelia, une sorte de barrière mentale et la jeune fille se vit rejeter de l'esprit de l'homme. Celui-ci ne se fit pas prier pour alerter les autorités et Ophelia se vit dans l'obligation de fuir. L'adolescente réussit à semer les autorités mais elle ne réussit pas à fuir sans laisser la moindre trace... On avait réussi à prendre une photo d'elle, floue et inutilisable mais il s'agissait quand même d'une preuve. Tout ce qu'on voyait s'était une forme rouge et des fils autour de cette forme. Cela n'attira pas grande attention mais petit à petit les victimes se multiplièrent et on finit par la surnommer "la Marionnettiste".

Finalement, le temps passa et Ophelia maitrisa de mieux en mieux sa possession. De plus, l'idée de double personnalité de Dolly semblait bien fonctionner. Rica ne semblait pas se fissurer et de part ce faite, Ophelia ne se fissurait plus. La jeune fille, ayant presque 18 ans, décida de retourner au Japon. Elle quitta ses grands-parents, emportant avec elle sa cape cramoisi et ses bracelets. Elle avait déjà une idée en tête. Rapidement, Rica atteignit les 18 ans et elle décida de s'acheter une maison rien qu'à elle. Elle se prit une jolie maison, enfin le terme maison est a revoir car la "maison" est plutôt grande... La jeune fille a pu s'offrir cela grâce à l'argent qu'elle avait hérité à la mort de ses parents. De plus, la jeune fille réussit à trouver rapidement du travail. Depuis son enfance, elle avait une passion : la danse. Elle n'arrêtait pas de danser, elle s'entraînait tout le temps. Elle avait même fait des compétitions et elle en avait gagné quelques unes. Ainsi, elle fut engager en temps que danseuse professionnelle. De plus, Rica se mit à vendre quelques photos, pas très chère mais certaines personnes lui trouvent du talent, alors elle continue à prendre des photos et à les vendre à qui veut. Mais il ne faut pas oublier Ophe et Dolly, les deux complices des activités nocturnes. Les deux continuèrent et la Marionnettiste se fit un nom dans la ville de Tokyo. Rien de bien méchant a été commis pour le moment, mais plus la liste de victime s'allonge, plus les expériences réalisées deviennent inquiétante... Elles ne laissent présager rien de bon...
Joueur

Pseudo : Malé
Fiche joueur : Uniquement si vous en avez déjà une !
Commentaire : Et dire que j'avais décidé d'arrêter de m'inscrire dans les forums RPG... Franchement c'est méchant de me tenter avec un si beau fow ! D: Voilà quoi, un beau design, un contexte intéressant, une liberté dans les perso, comment ne pas résister ? Hein comment ça je fais mon perso alors que j'ai pleins d'examens ? C'est faux évidemment...


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 55



Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Jan - 22:51
Bienvenue ! :D

Et t'inquiète pas pour tes examens, tu as un mois (et plus si affinité) pour finir tranquillement ta fiche !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Criminel
Criminel








“L'Homme est une marionnette consciente qui a l'illusion de la liberté. ”
Fiche :
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 44



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Jan - 21:19
Bon bah voilà, j'ai terminé logiquement. Excusez moi pour les fautes ou les oublis, je ne me suis pas relue, je le ferrais sans doute demain. >.<

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Criminel
Criminel







Fiche : ♦️
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 43



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Jan - 22:01
Petite Rica toute cute ♥️

Alors pour commencer, je tiens à dire: bon choix d'avatar. Echo colle tellement bien à ton personnage en plus, là je dis: chapeau !

J'aime bien le caractère réparti en catégorie, ça permet d'être clair sans se perdre, ce qui est bien vu, vu les personnalités de la demoiselle x). Elle est vraiment attachante, malgré ses troubles quelque peu perturbants.

La description est simple et précise, tout ce qu'on demande. Je n'aime pas écrire des descriptions physique personnellement, donc tant qu'il y a ce qu'il faut pour se faire une idée du personnage, j'approuve complètement ^^

Son pouvoir et son artefact... J'approuve totalement. Tout ce qui touche au contrôle mental m'a toujours fait assez flipper, mais dans un bon sens ! Faire des gens de véritables marionnettes... Il y a de quoi la redouter. Et ça ne la rend pas invincible, mais plutôt réfléchie, le genre de pouvoir où on ne peut pas y aller bourrin... Tout ce que j'aime ♥️
J'ai hâte de voir sa première rencontre avec un héros, en tant que criminelle !

Je pourrais dire que le présent est court, mais en soit, tout le reste est dit dans l'histoire. Il nous permet de penser à ce qu'il pourrait se passer ensuite, et ça ne me présage que du bon x).

Pour finir, l'histoire retrace sa vie comme il faut, on a le plus important, on a ce que l'on veut savoir. Tu as corrigé le seul point qui m'embêtait, je n'ai donc rien à redire dessus.

Je ne comptais pas utiliser Izayou pour valider quelqu'un, mais pour toi, c'est sans hésitation. Amuse toi bien princesse, et semons la pagaille à Tokyo ♥️

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
>









Revenir en haut Aller en bas
Rica Shelly Lee | Criminels [Validée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Until Dawn :: Characters :: Fiches :: Fiches personnagesSauter vers: