UNTIL DAWN

 

 :: Characters :: Fiches Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LYS Brian / CIVIL [Terminée]

avatar >
Newbie
Newbie







Fiche : ...
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 16



Voir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Oct - 16:53
Lys Brian
Race : Humain...
Sexe :Homme
Âge : 20  ans
Anniversaire : 31/10
Nationalité : Indianno/Norvégienne  
Classe sociale : Moyenne
Groupe : Civil
Métier : Employé dans la superette du coin
Sexualité : Homosexuel.
Loisirs : Jouer de la guitare – a une passion pour les vaches.  
Pseudo sur Kaibyou : Eple सेब  
Particularité : Maladroit -sérieusement envoyez de l’aide. Presque trilingue. Japonais couramment Hindi presque couramment et Norvégien, comprend parfaitement mais parle comme un enfant.  
Avatar : OC de KANA (Kwbr 32)
Mental

Toujours le coté positif de la vie, bras cassé ? Bah on a deux bras non ? Rarement de mauvaise humeur, toujours un sourire aux lèvres et jamais de crampe au zygomatiques. Prend la vie comme elle vient envers et contre tout.
Comme tout être humain, il arrive que les larmes coulent aussi. Mais jamais à vu. Cacher sa peine d’un sourire. Cacher sa haine d’un sourire. Qui pourrait dire que la dépression guette ? Personne. Peut-être Kaho. Surement. Mais éviter le problème l’ignorer jusqu’à qu’il disparaît tel est la petite phrase magique utilisé.
Tout problème est justifié. Les cernes ? Geekage intensif ou encore trop de guitare.
Cacher son vide en le remplissant de faux semblant. Après tout, Kaho a plus besoin. Pourquoi se plaindre ?
Vider toute son affection pour Kaho, pourquoi une vie amoureuse quand sa jumelle a besoin de lui ?
Être fort pour ne pas déranger, prétendre que les bobos du quotidien du à la maladresse c’est rien
Ignorer le plaisir coupable, le soulagement que donne la douleur.

Tout va bien. Le bonheur. Aux yeux des gens rester un imbécile heureux. Ça n’a rien de compliqué.

Physique

un peu moins de 1m60 pour 63 kg, on repasseras pour le physique impressionnant de mannequin, ou pour le baraque qui fait de la boxe…. Plus une crevette de compétitions on dirait. Sans être un squelette plus mince. Elancé presque, mais seulement les centimètres manquent un peu.
Flanqué d’un visage relativement rond, enfantin, comme la sœur jumelle. Deux yeux sombre, des cheveux corbeau sur le crane, qui ont d’ailleurs pas vu l’ombre d’un peigne depuis quelques temps… De toute façon, l’usage d’un peigne n’apporte aucun résultat particulier.
Doigts calleux, merci à la guitare pour ça, plutôt fin, souvent parsemée de coupures. Vive les agressions de carton et de papiers sauvages.
Des bras légèrement musclés, sans pour autant être hyper marqué, porter des cartons ça muscle l’air de rien.
Des jambes très légèrement arqués, et des petits pieds…. Pour un garçon du moins.
Sans pour autant être efféminé, il suffit pourtant d’une robe, une perruque et un peu de rembourrage par-ci par-là pour faire l’illusion.
Une peau légèrement mate, qui bronze en 30 secondes top-chrono au soleil, merci maman pour les origines indiennes.
Vestimentairement parlant, simple. Chemise jeans noir pour la plupart du temps. De temps à autre des vêtements plus ‘’hippie’’ , inspiré de la culture indienne…. Mais peut-on dire inspiré quand on sait que ça vient de là-bas ? Question à creuser.
Quelques cicatrices dissimulé ici et là a travers le corps. Souvenir de chute et autres petits bobos d’enfance.
Des lunettes de soleils aux formes atypiques souvent sur le bord du nez ou alors au-dessus de la tête. Petite touche d’originalité sur des tenues classiques.
Surnom
Nom du Pouvoir : NONE ...
Nature du Pouvoir : NONE
Costume : NONE (mais aime bien se déguiser en vache)
Description :
NONE- Le pouvoir qui brille par sa non-existence. Avoir une relation très forte avec sa jumelle au point de deviner quelle personnalité est face à soi compte comme un pouvoir ? Non ? Tant pis alors.  


Présent



Travaille dans une supérette. Rien de bien foufou. Au plus grand désespoir de ses profs, finis les études, travailler est plus important. Surtout quand la mère est partie dans sa famille en Inde et les enfants ont décidé de vivre par leur propre moyens à Tokyo dans le quartier Ikebukuro. Ici c’est la folie. Surtout quand on ne possède pas de pouvoir. Ça peut surprendre mais pas de pouvoir. Nada.
20 ans, vis dans un appartement, bossant dans la supérette, recherche un deuxième petit boulot et tout faire pour que Kaho aille bien.

Histoire

Né en Norvège le jour d’Halloween d’un père Norvégien et d’une mère Indienne, en compagnie d’une fille. Yep deux enfants pour le prix de d’un, c’est la mère qui fut contente et le père aussi d’ailleurs. Des jumeaux mal appareillé au final. Bien qu’une vague ressemblance est présente dans les traits général, la fille tien clairement du père tandis que le petite garçon de la mère.

Une vie plutôt banale en Norvège pour les enfants, et ceux malgré les évènements étranges qui se sont produits quelques temps avant. Vivre toute la catastrophe de la ‘’faille noire’’ avec des yeux enfants rend les choses plus aisées. Les souvenirs les plus nets de cette période sont la tendresse de la mère alors qu’elle leur chantonnait des chansons dans sa langue natale. Le rire de leur père alors qu’ils jouaient tous les trois au ballon.

6 ans de vie commune avec les enfants et les parents Lys commençaient à ne plus se supporter. Une mauvaise passade dans une vie de couple ça arriver non ?

Sauf quand ça cause un accident qui a failli couter la vie de leur petit garçon. Une dispute dans une voiture, le père au volant la mère en passager, le petit garçon et la petite fille qui joue au ballon dans la rue comme chaque jour. Le ballon qui s’échappe, le petit garçon ne l’as pas rattrapé, encore, maladroit un jour maladroit toujours après tout. Du coup le petit garçon qui court pour attraper le ballon qui traverse la route.
Un enfant qui déboule brutalement sur ladite route, un coup de frein qui arrive trop tard. Une vision d’horreur pour la jumelle alors que son jumeaux reposé là, sur la route ensanglantée.

Pour le petit garçon, le vide noir. Son dernier souvenir est d’être allé rattraper le ballon, son prochain souvenir c’est son éveille au soin intensif, le visage de la jumelle tuméfier par les coups du père qui l’accuse d’être coupable de l’accident.
Le visage de la mère si doux habituellement renfermé. Plus jamais le père ne verrait le visage de son fils.
Plus jamais la mère ne serait pareille, surprotégeant ses enfants.
Plus jamais la fille serait la même. Son esprit semblant s’être brisée.
Plus jamais le garçon serait le même. La culpabilité d’avoir était la goutte d’eau qui a détruit sa famille…. Qui a détruit sa moitié le dévore depuis jours après jours.



Suite à tous ça, quand le divorce fut prononcé, la mère emmena ses enfants loin de la Norvège. Dans un pays où elle eut l’opportunité de trouver un travail et d’avoir une nouvelle Vie, un pays où elle connaissait déjà la langue.
Le Japon.
À une époque où les implants cérébral n’étant pas si développé les enfants durent apprendre à parler la langue du pays comme ils purent, les enfants préfèrent même parler non pas la langue de leur père qui leur rappeler tant de mauvais souvenir, mais celle de leur mère.

La vie au japon fut au difficile au début. Le garçon pris l’habitude de combler le vide qui l’habité par des sourires, de la joie, une attitude d’imbécile heureux. Attitude qui faisait assez illusion pour les autres. Une attitude qui arrivé un instant à étouffer la culpabilité ressentis en voyant la jumelle brisée, divisée en personnalité pour se protéger.

Aidée Kaho de la meilleur manière possible. Essayer d’être le premier en classe parce que les premiers ça peut aider les plus faibles. Mais en même temps… Jouer les idiots c’est tellement plus simple… Comment un imbécile pareil peut avoir des bonnes notes ?
Pour ne pas avoir à répondre, il suffit de cacher les bonnes notes. Simplement .

Il es rare que les jumeaux soient séparer…. Mais quand c’est arrivé, Kaho fini à l’hôpital une simple crise d’épilepsie… Mais pour le frère, c’est le drame.

Plus jamais les jumeaux furent séparer. L’imbécile heureux crisait de toutes ses forces pour rester avec sa sœur, plus jamais la laissé seule.
Après tout si sa sœur est comme ça c’est sa faute…. Si seulement le ballon avait été rattrapé.
Si seulement l’enfant n’avait pas courut après le ballon. Rien ne serait arrivé.

Mais la vie continue, même si on reste dans le passée, on vit tout de même dans le présent.

Une conversation a sens unique :
‘-Avec vos résultats et vos capacité ça serait dommage de quitter les études pour travailler
-…
-Jeune homme vous devriez continuer ne voulez-vous pas être avocat ? … Ou psychologue ?
- ...’’
Aucune réaction. Juste un haussement d’épaule. Pour aider sa sœur, travailler est plus important. Pour rester au Japon, l’endroit qui ressemble le plus à une maison.


Joueur

Pseudo : Keidrisse
Fiche joueur : Uniquement si vous en avez déjà une !
Commentaire : J’aime les pommes. Et le fow est cool…. Je fais des tests d’écriture tout vas bien

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 71



Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Oct - 14:28
Bonjour et bienvenue !

Je m'excuse pour mon absence assez sévère ses temps-ci.

Je m'occupe des fiches terminées dès ce vendredi !

Toutes mes excuses encore !

Ethan (qui est aussi admin parfois)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
LYS Brian / CIVIL [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» René Civil devant le tribunal criminel
» René Civil est libéré
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» L'OEA modernisera l'Etat civil national

Until Dawn :: Characters :: FichesSauter vers: