UNTIL DAWN

 

 :: Tokyo :: Ikebukuro Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]

avatar >
Gardien
Gardien







Fiche : ....

Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 24



Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Juil - 23:29
"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand  l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]
*Ikekoburo. Quartier animé de bars et de karaokés de la capitale, dont la vie nocturne ferais presque rougir la Nouvelle-Orléans. Entre un bar où les salary-men récupèrent de leurs rudent journées ou négocient leurs augmentations et un Love Hotel à l'apparence proprette et digne, se tient le McGrath Emporium, dont le nom fait de néon déverse sa lumière rouge rappelant l'interdit des bordels d’antan sur le pavé Tokyoïte.

Il est vingt-trois heure et une jeune fille y entre, un peu intimidée, une discrète clochette résonne dans l'ambiance tamisée et mystérieuse que le néon rouge projette dans la boutique . Pas de "Bienvenu" exagérément enthousiaste ne l'accueille, que la musique vieillotte. Et c'est là que j'entre en scène. Poser derrière mon comptoir , une cigarette fumante entre mes lèvres, je lui souris et lui souhaite d'une voix douce et emprunte de non dit la bienvenue dans mon humble établissement. Tout cela la surprend et l'enchante, ça fais partie de l’exotisme du lieu.

Vêtu d'une simple chemise rouge au col ouvert et d'un jean troué, mes cheveux nouer en une queue de cheval haute.*


"Que puis-je faire pour toi, pauvre âme errante venant se perdre dans mon antre ?"

*Sont les mots que je lui adresse dans un japonais plus que  correct, car j'y mets mon accent Irlandais, histoire de continuer de jouer. Je m'amuse beaucoup trop pour une simple cliente, mais bon, il faut bien se divertir quand on s'ennuie derrière un comptoir. Note amie lycéenne semble perdue, et hésitante, un point pour moi. Elle piétine sur place quelques secondes avant de se rapprocher du comptoir et de parler à voix basse. Elle désire un charme d'amour pour son "senpai", qu'elle me décrit en long et en large, comme beau,fort, intelligent etc... Je souris. Je prend une mine concentré et commence à réfléchir plus ou moins à voix haute à comment réaliser son souhait, comme si c'était une chose compliquée, ce n'est qu'une astuce pour la faire raquer, entendant nous bien.

Pendant mon petit cirque, la clochette retentit à nouveau, et une silhouette que je connaît bien fait son apparition, l'air de rien. Alors finalement il se pointe ce soir. Pitié, qu'il n'ai pas de mission pour moi. J'en perd un peu ma concentration. Il à le don. A chaque fois qu'il se pointe, j'hésite entre être heureux de le voir, c'est le seul autre Gardien que je connaît, et avec qui j'ai déjà effectuer quelques missions. Mais quand il est là, il me demande toute mon attention. Et soit il est là pour zoner, soit car le "Grand Patron" à du boulot. Pitié pas ça. Voyant que j'avais cesser de marmonner à comment résoudre son problème pour me concentrer sur le nouveau venu, la lycéenne se retourna elle aussi pour le voir. Tsss. Au moins ça me donnait une occasion de préparer ce qu'elle voulais. A ma sauce, soit de la semi-camelote. Je lui demandais de m'attendre cinq petites minutes, j'avais la solution à son problème. J'allais lui préparer ça sous peu.

Je sort donc de derrière mon comptoir pour me diriger vers mon visiteur et me planter devant lui, l’interrogeant du regard. Sois sympa, dis moi que t'est venu passer le temps. Pas de mission j'ai vraiment mieux à faire...Genre rien.*
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 71



Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Juil - 18:21
Just a Magic Doggo.
Mes yeux acier étaient rivés avec une lassitude grandissante sur l'ensemble des néons dégueulasses affichant le nom de légendaire - tu la sens, l'ironie, non ? - du McGrath Emporium. Depuis mon arrivée à Tokyo, j'en avais fait des enseignes craignos, mais celle-ci, était de loin la plus curieuse du lot ou, ma préférée. À débattre. Comme d'autres, elle vendait son lot de babioles inutiles, comme d'autres, elle était tenue par un charlatan. Ce qui sortait le McGrath Emporium du lot, c'était son charlatan de gérant. Un espèce de type louche, un faux-semblant d'idiot et accessoirement, un Gardien. Ah, vous pensez que Veronika sert à rien ? Attendez de connaître McGrath. Dans le genre, vous allez l'aimer.

D'un pas nonchalant, j'avais pénétré la boutique, fronçant les sourcils au son de la clochette accrochée à la porte. Et encore, le son de la clochette était une merveilleuse mélodie à côté de la musique d'ambiance choisit avec tout le mauvais goût habituel du maître des lieux. Tien donc, McGrath avait un client ? Comme quoi... Les miracles... J'avais arqué un sourcil et froncé l'autre en remarquant que j'avais toute l'attention des deux individus. Je n'étais pas plus curieux que d'autres dans cette ville tarée... Lorsque le propriétaire de la boutique se planta devant moi avec un air de chien battu, je compris aussitôt qu'il craignait pour sa tranquillité. Un feignant professionnel...

- « Je t'attends dans l'arrière boutique. » Commençais-je en guise de Bonjour. Inutile de le rassurer maintenant sur l'objet de ma venue. On va attendre un peu... - « Occupe-toi de ta cliente, charlatan. » Lâchais-je plus bas en me dirigeant vers l'arrière boutique, n'adressant qu'un regard de côté glacial à la jeune fille.

Une fois dans le taudis trônant à l'arrière de la boutique, je m'étais dirigé vers l'espace servant de salon. Croyez-moi, je fermais les yeux tant bien que mal sur le bordel faussement organisé dans lequel vivait McGrath. Il avait genre un client tous les deux jours et, il n'était même pas fichu de mettre un peu d'ordre ici ?! Ce branleur... J'avais déposé sur la table basse un paquet rouge et blanc de cigarettes ainsi que deux barres chocolatées. C'était, en quelque sorte, une offrande pour le magicien des lieux. Ah oui, c'est vrai. Ce charlatan louche de Gardien est aussi un magicien. En l'attendant, je m'étais laissé tomber sur le canapé, passant une jambe sur l'autre et guettant discrètement mon seul ami.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Gardien
Gardien







Fiche : ....

Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 24



Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Juil - 19:29
"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand  l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]
*Bien sûr Cross ne me ferais pas la joie de m'annoncer la bonne ou mauvaise nouvelle, préférant jouer. Tsundere. Il se rendit donc conformément à ses paroles dans l'arrière boutique, après m'avoir traiter de charlatant. Semi-Charlatan voyons !

Je le laissais reprendre sa route donc pour continuer ma route vers une ouverture, dont un rideau de perle camouflait le contenu. Il s'agissait d'un petit atelier d'alchimiste. Bon de faux alchimiste, il ne sert qu'à préparer les commandes des clients "alimentaires". Bien. Focus. La demoiselle voulait attirer l'attention. Elle allais avoir ce qu'elle était venus chercher. Je me saisis d'une bouteille de parfum vide, mon marteau et mon pilon et je commence à mettre au point ma mixture.

Du Maca, du Tribulus et du Ginseng. Trois plantes aphrodisiaques. Oui il faut que ça ai l'air un tant sois peu réaliste. Je les broient et les réduits en poudre avec minutie. Puis je prend une bouteille de Jägermeister, j'en avale une longue gorgée, et ouvre la bouteille de parfum. Je la remplie à moitié de Jäger et d'eau de Rose avant d'y mettre ma poudre et de mélanger le tout.Une dose massive de colorant rose pour que ça ai la couleur qui va comme il faut. Bien. Et ça ne sert strictement à rien. Donc il temps d'un peu de magie.

Je murmure quelques incantations à voix basse avant de souffler dans la bouteille. Bien c'était terminer. Je referme la bouteille, la secoue une dernière fois avant de sortir sous le regard inquiet et impatient de ma cliente. Je la rejoint avec un petit sourire satisfait.*


"Bien voilà qui est prêt. Mettez un peu de parfum une fois par jour et je vous garantit que votre aimé n'aura plus d'yeux que pour vous.Ne forcez pas sur la dose, sinon, cela risque de dégénérer. Et vous ne voulez pas que ça dégénère, croyez-moi jeune fille."


* Une fois l'objet entre ses mains, il est l'heure de passer à la caisse. Je lui en réclame 6500 yens, sois pas loin de 50 euros, elle me paie sans hésitation et repart en courant joyeusement de ma boutique. 50 balles pour même pas dix balles de matière première. Que j'aime l'insouciance de la jeunesse. C'est donc en sifflotant et en comptant mes billets que je rejoint Cross dans l'arrière boutique. Mes yeux se posent sur les barres de chocolat et le paquet de clope présent sur la table basse, mon visage s'illumine de nouveau.*

"A ce que je vois, on n'oublie pas les offrandes à l'humble magicien avant de venir lui rendre visite, je te prédis des tas de bonnes choses dans le futur !"


*Dis-je d'un ton enjoué avant de me poser sur le fauteuil bien trop grand me faisant presque un trône face à lui. Hey faut bien entretenir son ego, et surtout il foutrement confortable ce fauteuil. Je prend le paquet, l'ouvre et en sort une cigarette que j'enfourne entre mes lèvres avant de l'allumée par magie. Je tire une longue bouffée qui se suivit d'un long soupire de satisfaction avant de faire des rondes de fumée vers le plafond.*

"Donc ! Que me vaux le plaisir de ta visite mon cher Cross ! Dis-moi que tu viens m'annoncer que je n'aurais plus à aller sur le terrain et que Tokugawa à juste besoin d'un baume pour ses rhumatismes, ça serait merveilleux !"

*Je souris de toute mes dents à mon interlocuteur, posant mes jambes sur la table basse, continuant de compter mes jolis billets.*
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 71



Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Juil - 22:27
Just a Magic Doggo.
J'avais intérieurement soupiré en voyant le magicien revenir avec une petite liasse de billets entre les pattes. Cet attachement à l'argent était tellement pitoyable et parfaitement humain à la fois. En voyant ce que j'avais ramené avec ma mauvaise humeur, le visage de McGrath fut celui d'un gosse le matin de Noël.

- « À ce que je vois, on n'oublie pas les offrandes à l'humble magicien avant de venir lui rendre visite, je te prédis des tas de bonnes choses dans le futur ! » Balança-t-il sous un excès de joie.

- « Ne t'excite pas trop, l'argent utilisé est le tien. C'est celui que je t'ai piqué la dernière fois. » Dis-je en lui offrant un clin d’œil et un petit sourire moqueur.

Fort à parier qu'il m'avait vu en plein larcin et, qu'il avait eu la flemme cosmique de tenter quoi que ce soit. Le Gardien aux cheveux bleus s'était installé face à moi avant, d'allumer l'une de ses ignobles clopes. J'avais plissé le nez, déjà agressé par l'odeur et les déchets qu'elle transportait. Avec des sens aussi aiguisés que les miens, c'était juste une torture. C'était à se demander si l'objectif premier de McGrath n'était pas de remplir le cendrier de mégots en un temps record. Ce mec passe son temps à cloper. Qu'il vente ou qu'il neige, il clope.

- « Donc ! Que me vaux le plaisir de ta visite mon cher Cross ! Dis-moi que tu viens m'annoncer que je n'aurais plus à aller sur le terrain et que Tokugawa à juste besoin d'un baume pour ses rhumatismes, ça serait merveilleux ! »

Il avait souri de toutes ses dents. Je tirais encore plus la gueule.

- « Je m'en tape de Tokugawa. » Voilà, il l'avait, sa réponse. - « Allons McGrath, c'est si inconcevable pour toi que je puisse seulement passer te rendre visite ? Avec des petits cadeaux, qui plus est ? » Tentais-je pour la toute gloire de l'ironie. - « J'ai besoin d'informations. Je souhaite tuer quelqu'un par prévention, seulement ça serait vue d'un très mauvais œil si ce dernier n'était pas officiellement l'une des cibles des Gardiens. Je suis persuadé qu'il est étroitement lié aux récentes disparitions de mineurs, celles potentiellement survenues à la gare. J'ignore encore comment il s'y prend, mais il était présent dans la foule au moment où les deux dernières disparitions semblent avoir eu lieu, du moins, d'après le début d'enquête des forces de l'ordre. » Révélais-je, considérant qu'on n'allait pas tourner au tour du pot plus longtemps.

Je m'étais affalé un peu plus contre le dossier du canapé, posant mes bras sur le dernier dans une posture décontractée, presque désinvolte. L'avantage avec un énergumène comme notre charlatan, c'est qu'il n'est pas prise de tête et difficile à dérouter. Même face à une espèce de démon tel que moi. Même lorsque je viens calmement lui parler de ma potentielle prochaine cible.

- « Hum... L'autre fois, tu me parlais d'un bar ou d'un truc comme ça... Je crois. J'écoutais pas. » Tentais-je dans le but de le lancer sur un sujet qui irait redonner un peu d'éclat à ses traits.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Gardien
Gardien







Fiche : ....

Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 24



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Juil - 1:23
"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand  l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]
*Bien nous voilà, installé Cross et moi dans l'arrière boutique. Prêts à papoter de choses et d'autres.

Ce dernier me demande de ne pas trop me réjouir quand à ses offrandes vu qu'elles ont été faîtes avec mon argent. Je le savais pertinemment. Cross est un éternel fauché. Je l'avais vu faire. Je le vois toujours faire, mais je m'en fiche car la plupart du temps l'argent qu'il me vole lui sert à me ramener mes clopes, alors il n'y à pas mort d'homme.

A ma question Cross répondit par l'ironie, je fis donc la moue. Genre il peux pas venir juste pour ma belle gueule ? Mais je n'eût pas le temps de m'indigner qu'il passa au vrais sujet de sa visite. Tandis que je l'écoutais jusqu'au bout, ma mine s'assombrit. Je me redresse et croise mes mains sous mon menton. Une affaire de disparition de mineur. Avec un suspect que Cross souhaitait supprimer rapidement pour éviter que cela n'empire. Bien sûr, je devrais être choquer du fais qu'il planifie un meurtre... Mais bon on est des Gardiens et je suis très loin d'avoir les mains propres. J'ai moi aussi mes cibles après tout, je reste pas au Japon pour le climat.  Ce qui vraiment déplaisait n'était pas ce que souhaitait Cross ou qu'il sollicite mon aide. Non. J'ai toujours eu pour principe que les forts sont ceux qui détruisent les tyrans. Pas ceux qui oppriment les faibles.  Alors une personne s'en prenant à des mineurs correspond pas mal à la définition de ce que je déteste. Alors que mon regard s'assombrit tandis que je réfléchis à comment l'aider sans pour autant trop en faire, hors de question que j'ai à user de mes pleins pouvoirs,L'ordure derrière tout ça n'en mérite même pas un millième,mon invité change de sujet d'un air détacher.

Je soupire longuement et retrouve mon sourire.*


"C'est le Jackson Hole. Un bon bar qui en plus fais de bons burgers. Mais pour en revenir à notre sujet. Je peux t'aider à le localiser. Lui ou ses victimes, mais j'aurais besoin d'un effet personnel ou au moins d'une photo. J'en avais vaguement entendue parler.  Des rumeurs de gamines qui gloussaient devant le rayon "philtre d'amour".  C'est tout ce que je peux faire. Je pourrais aussi faire mon numéro à la gare si jamais la localisation échoue. Et sinon à part un meurtre à planifier, quoi de neuf ses derniers temps ?"


* Sur ses bonnes paroles je m’affale de nouveau dans mon fauteuil, soupirant en passant une main dans mes cheveux. Que cette ville m'épuise.*

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 71



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Juil - 23:07
Just a Magic Doggo.
Si mon petit hors sujet avait eu le mérite de redonner un peu de couleurs au visage de McGrath, ce fut de courte durée. Inévitablement, l'affaire ne lui plaisait pas. Pas dans le sens qu'elle venait l'obliger à se bouger ou, qu'elle le dérangeait dans sa tranquillité, mais dans le sens où il était incapable de rester de marbre en sachant que des gamins se faisaient enlevés. J'avais vaguement hoché la tête lorsqu'il évoqua qu'il avait besoin d'un effet personnel ou d'une photo. C'était quelque chose à ma portée.

Tout en l'écoutant, je réfléchissais déjà à un plan où la présence du magicien me serait utile. Seulement, c'était difficile de réfléchir en étant dans la même pièce que ce bavard. J'avais souri lorsqu'il passa une fois de plus du coq à l'âne, délaissant l'objet de ma venue pour me demander ce que je pouvais bien faire en dehors de mes planifications meurtrières. Comment lui dire... Qu'en trois pauvres heures, on ne peut pas spécialement avoir une vie épanouie. Il y en a bien qui arrive à en avoir une merdique en vingt-et-une.

- « Ma vie ne se résume qu'à mon rôle de Gardien. » Lui répondis-je, sèchement malgré moi.

Ce n'était pas lui qui m'agaçait, seulement la réflexion qui avait précédé ma réponse. C'est même l'entièreté de mon existence qui m'agaçait. Elle n'avait aucun sens, aucune raison d'être. Tout ne se résumait qu'à la finalité d'une flèche. Hum...

- « Ça... a l'air bien, le Jackson Hole et les burgers. » Soupirais-je, comme vaincu. - « On devrait y faire un saut, à l'occasion... » Ajoutais-je avec un demi-sourire, mes yeux aciers rivaient sur la table basse et le désordre qui y trônait.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Gardien
Gardien







Fiche : ....

Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 24



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Juil - 4:03
"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand  l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]
*Bien, de toute façon, Cross ne semblais pas avoir les objets sur lui. Donc il pouvait passer à autre chose.

Et ce dernier boudait au vu du ton sec qu'il avais employer avant de s'adoucir ce qui ressemble le plus  à des excuses pour un Cross. Bon. De toutes façons ils n'avaient plus rien à faire ici. Alors autant prendre l'air. Je me redresse d'un coup d'un seul, planquant un regard courroucé sur Cross avant d'éclater de rire.*


"Allez, prend ton manteau, allons prendre l'air, et en plus j'ai la dalle. Et ça tombe bien le Jackson Hole est à deux pas d'ici. Je ne prend aucun refus ou autre tergiversation ! On papotera en chemin et las-bas."

*Sur ses bons mots, je prend mon paquet de cigarette et en allume une autre, soupirant de satisfaction avant de sortir du magasin, attendant Cross avant de le fermer. Il était temps de sortir un peu. On avais dit le principal sur la demande de Cross, et il restait des détails à régler. Mais surtout, Sacha n'avais pas aimer le " Je ne suis que Gardien.", alors il avais décider de le sortir, qu'il boive une bière et bouffe un burger avec lui. Et non ce n'était pas une option, Sacha fais ce qu'il souhaite, et oublie souvent de demander aux autres. Il était donc temps de prendre de l'air, de l'alcool, du gras et un peu de vie. *

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 71



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Juil - 20:17
Just a Magic Doggo.
Sacha McGrath s'était soudainement levé, portant sur moi un regard que je n'appréciais pas. J'appréciais encore moins de comprendre pourquoi le gérant de la boutique était en colère. Puis, toute trace négative sur son visage fut soudainement balayée et, il éclata de rire. Sacré McGrath... Sacrément idiot, aussi.

- « Allez, prend ton manteau, allons prendre l'air et, en plus j'ai la dalle. Et ça tombe bien le Jackson Hole est à deux pas d'ici. Je ne prends aucun refus ou autre tergiversation ! On papotera en chemin et las-bas. »

Hein ? Quoi ? Hurlait mon visage, mais le magicien en avait tout simplement rien à faire.

- « Non. J'ai autre chose de prévu. » Grognais-je dans un mensonge.

Pour toute réponse, l'homme ramassa son paquet de cigarette pour s'en griller une, parfaitement serein. C'était limite s'il ne m'aurait pas enfermé dans son magasin si, je ne m'étais pas décidé à bouger et, à le suivre dehors. Je venais à peine d'arriver... Une fois que sa boutique de bricoles inutiles et d’attrape-nigauds fut close, McGrath s'était directement mit en route. Là, j'avais hésité entre profiter qu'il avait le dos tourné pour me tirer ou, préserver le semblant d'amitié que cet escroc fini avait pour moi.. Et, merde !

- « Sérieusement, mec. Je me doute bien que tu t'ennuies comme un rat mort avec ton ratio de client frôlant le trois par jour, mais tout de même... Je ne suis pas de bonne compagnie. Je n'ai pas d'argent. Je n'ai pas besoin de m'alimenter. Tu m'écoutes ?! » Lançais-je sans lever la voix, marchant juste derrière-lui.

Ma mauvaise humeur avait commencé à attirer des regards curieux et, inévitablement, j'avais préféré ne pas attirer davantage l'attention. Je n'étais même pas censé me promener parmi la populace...

- « Tu fais chier... » Soupirais-je avec lassitude, rendant les armes.

Je n'avais pas eu besoin de connaître la devanture du Jackcon Hole pour le reconnaître.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Gardien
Gardien







Fiche : ....

Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 24



Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Juil - 1:38
"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand  l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]
*Oui j'ai la sale manie d'en faire qu'à ma tête. Je suis comme ça, quand je veux faire quelque chose, je le fais, quand je veux quelque chose, je le prend. Y'as bien belles lurettes que les préoccupations sociales et autres excuses des humains n'ont plus de sens pour moi. J'ai vraiment autre chose à faire. Des gens à tuer, du savoir à engrener et des désirs à assouvir.

Donc j'avais décoller sans me soucier des plaintes de mon invité. Cela ne lui ferais pas de mal. Un peu de compagnie. Prendre l'air pour autre chose que décocher une flèche. Les protestations de Cross me tirèrent un rire franc.


"Bien sûr que je le sais. Tu est rustre, ronchon et affreusement défaitiste. Je ne sais pas à quoi tu occupe tes journées, mais ça doit être sacrément morne pour te rendre aussi chafouin. Pas besoin de manger ? Tant mieux pour toi. Ce qui ne veux pas dire que tu ne peux pas avoir ENVIE de manger. C'est là qu'est toute la différence. Entre assouvir un besoin et une envie. On se sent bien mieux quand on fais quelque chose par pure envie, par caprice égoïste et hédoniste que par nécessité. C'est comme tuer quelqu'un. Par devoir, ouais bon voilà, c'est fait, youpi. Mais par vengeance. Là ça à une tout autre saveur. ET ENCORE HEUREUX QUE T'AS PAS UN ROND ! Quel fidèle ferait des offrandes à son Dieu avec l'argent de celui-ci ?! C'est bien pour ça que je passe l'éponge ! "

Toute cette tirade, je l'ai faite à voix haute sur le chemin entre la boutique et le Jackson Hole. Des gens me regardaient bizarrement, mais ça n'as aucune importance. C'est le lot de tout ceux qui vivent comme ils le sentent dans un pays où avoir un placard à balais dans le cul, c'est un minimum syndical. Bien sur j'aurais pu nous rendre silencieux, ou invisible, mais bon. Trop d'efforts pour quoi au final ? Ne pas subir les regards désapprobateur de japonais tellement moyen et esclave autoproclamé que s'en même plus triste mais navrant ? Ouah. Je préfère encore m'en servir à téléporter une bière. Au moins, ma bière, je l'apprécie. Avec tout ça, nous voilà devant l'enseigne et la paire de marches qui descendent vers notre bar.

"Allez, passe devant. Une fois avec une bonne bière et un bon burger bien gras, tu me racontera ta vie. Qui sait , je te rendrais p'tête la pareille ! "


*J'éclate de rire et m'écarte de l'entrée des marches pour laisser Cross passer tout en lui offrant une révérence avec supplément sourire moqueur jusqu'aux oreilles.*
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 71



Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Juil - 21:07
Just a Magic Doggo.
Je devais au moins lui accorder un point, il avait raison sur le fait que mes journées étaient mornes. Quant à rustre, ronchon et défaitiste ? Mais mec, je suis l'un des rares à ne pas te soupçonner d'être une espèce de hippie consommant chaque matin de la drogue dure avec ses céréales... Tu pourrais au moins faire l'effort de ne pas me balancer tout haut, ce que tout le monde pense tout bas ? Enfin tout bas, ça c'était avant que Veronika fasse une entrée fracassante dans ma triste existence. Quant au reste de son délire... Fidèle, offrandes, Dieu... McGrath, t'es juste le pauvre idiot qui va payer l'addition, ça ne fait pas de toi un Dieu. Qu'il parle à voix haute de « tuer » m'avait quelque peu glacé le sang. Ne parle pas de ces choses-là, tu pourrais me révéler accidentellement des choses qui me pousseraient à me positionner en ennemi... C'est après un petit escalier et, une... Invitation agaçante, que j'étais entré en reconnaissance dans le Jackson Hole.

C'est en soupirant que j'avais laissé une jolie fille dans sa jolie tenue de serveuse clichée nous accueillir avec une professionnalisme rivalisant presque avec la véritable sympathie. Elle avait proposé une table au centre de l'endroit, mais j'avais décliné en lui disant franco que je n'appréciais pas me mêler aux autres. Elle nous avait ensuite proposé une table sur le coté, isolée et clairement destinée aux rares in-sociaux que l'endroit pouvait éventuellement recevoir. Plutôt que de lui répondre que cette table me convenait mieux, j'étais directement parti m'y installer, jetant mon manteau sur une chaise voisine avant de prendre place sur le banc-fauteuil. Loin d'oublier mon tortionnaire aux cheveux bleus, j'avais un peu reculé pour lui faire une place.

Peu de temps après, la serveuse était revenue vers nous pour prendre nos commandes. J'avais laissé la carte du menu fermée devant moi, sans y toucher... Bon, au feeling.

- « Je vais prendre une bière blonde. » Commandais-je.

Elle prit soigneusement soin de noter mon choix puis, celui de McGrath avant de prendre commande de nos repas. Je n'étais pas du genre très difficile... Plutôt du genre à ignorer mes propres goûts.

- « La même chose que l'a... l'ami. » Dis-je juste après que le choix du magicien.

Et merde... Tout en nous promettant de vite nous apporter nos boissons, la serveuse s'éloigna.

- « Arrête de sourire. » Dis-je en posant mon regard blasé sur McGrath. - « J'allais dire l'animal, mais j'ai parfois des élans de sympathie. » Corrigeais-je avant de laisser mon regard pâle se promener sur la décoration du Jackson Hole. - « Il risque d'y en avoir d'autres... Des élans de sympathie. C'est assez unique qu'on m'invite quelque part. Je te remercie de te soucier d'un connard comme moi. » Dis-je sans la moindre gêne, un presque sourire sur les lèvres. Presque.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Gardien
Gardien







Fiche : ....

Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 24



Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Juil - 2:20
"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand  l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]
*Odin, qu'est ce que je m'amuse. Taquiner Cross ça change les idées. Du moins gentiment hein, je suis pas du genre à mettre les petits dans la poubelle. Juste à ricaner cinq minutes avant de casser la tronches aux grands qui le font.

Notre cher pseudo Albinos essaye encore de faire les gros dur devant cette pauvre serveuse. Dans son dos quand il part s'asseoir je joins mes mains et articule silencieusement un désoler, que mon sourire amusé ne rend pas le moins du monde crédible. J'observe les alentours en allumant une nouvelle cigarette. Ah le Jackson Hole et ses airs de Saloon du Far West avec en même temps cette touche de bar jazzy du New-york des années cinquante. Ambiance que la musique confirme à merveille, de paire avec les lumières tamisées.

Je rejoint donc Cross à la table qui commande une blonde à notre chère Serveuse, j'enchaîne sur une pinte de Guiness, hey Irish or not Irish, is not a question, gimme that's bloody beer ! Puis sur le Jackson Burger, Cross me suit là-dessus. Il à pas regarder la carte. Hey la surprise à du bon !

Cross qui me demande de cesser de sourire, ce qui ne fais qu'agrandir ce dernier, tandis que des ronds de fumées viennent se perdre dans le vaisseau de lumière Puis ce dernier me remercie à sa façon. C'est t'il pas mignon.*


"Sacha, Saint Patron des causes perdues, à ton service. Bah. Faut bien que quelqu'un s'y colle. Puis bon, te voir toujours faire la gueule, c'est pas drôle. Bon okay, un peu drôle. Mais si je t'arrache un sourire, je crois que je pourrais clairement me considérer comme un faiseur de miracle. Et j'y suis presque arriver! "

J'ai à peine finis ma tirade que la serveuse nous apporte nos bières et nous annonce dix minutes d'attentes pour les Burgers. Bah faut bien les faire ses petites choses là ! Je la remercie avant de prendre une gorgée de la mienne et de reprendre.

"Allez mon p'tit Cross, parle moi un peu de toi. Et j'ai dit de toi, pas du calibre que tu souhaite pour la prochaine fournée de flèches."


*Je lui souris de plus belle et croise mes mains pour mettre mon menton dessus, battant tranquillement des jambes sous la table, attendant sa réponse. Je ne sais que dalle de lui, alors bon, autant en profiter. Disons que grand, bien bâtie , bronzé, cheveux blancs qui tire des flèches, ça fais léger pour une coopérations sur le moyen-long terme à mon goût. Quand on veux bien bosser avec quelqu'un, faut apprendre à le connaître, puis il ne m'avais pas l'air d'un mauvais bougre, donc tant qu'à faire !


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Classe A
Classe A







Fiche : Ici !
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 71



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Juil - 18:47
Just a Magic Doggo.
Allait-il cesser de se moquer de ma tronche ? J'ai bon n'avoir aucune fierté, il y prend tout de même un peu trop son pied, le McGrath. Un faiseur de miracle ? Juste en me faisant sourire, tien donc ? Pff ! Comme si j'étais incapable de sourire! Hum... J'imagine qu'il ne comptait pas mes sourires moqueurs ou débordant de sarcasme. Personne n'apprécie mon mordant. Je souris, très certainement. C'est juste que je n'ai aucune raison de le faire pour l'instant.

La serveuse du Jackson Hole était revenue à notre table, y déposant nos boissons alcoolisées tout en nous annonçant qu'il y aurait un peu d'attente avant que le repas ne soit servi. C'est sous mon regard glacial qu'elle s'éloigna. Plutôt que de boire la bière, je me contentais d'observer le liquide doré, y voyant des hordes de particules et des détachements de formes qu'un humain ordinaire ne pouvait pas voir. Tous mes sens étaient extrêmement développés, ma vue comme mon goût. C'était l'une des raisons pour laquelle je n'avalais rien. C'était toujours troublant par rapport à ce que ressentait le gamin, lorsqu'il s'alimentait. L'autre raison, était que je n'avais tout simplement pas besoin de me sustenter. Autant ne pas perdre de temps à pratiquer l'inutile...

- « Allez mon p'tit Cross, parle moi un peu de toi. Et j'ai dit de toi, pas du calibre que tu souhaite pour la prochaine fournée de flèches. »

Il était comme un gamin à qui on venait de promettre une belle surprise.

- « Du 49.6 acier trempé ce serait parfait. » Répondis-je. Réellement, il me fallait ce calibre là.

Ah... C'était bien pour éviter ce genre de discussion que j'évitais de trop traîner avec lui. McGrath est maladivement curieux et intéressé par tout ce qui l'entoure. Ce qui est souvent vu pour une qualité et un signe d'intelligence. Moi, je trouve juste ça chiant. Qu'est-ce que je devais lui répondre ? En admettant que je lui répondais. Lui raconter la triste vie du gamin ? Non, il ne trouverait pas ça crédible. Même le mensonge, à ce stade, était préférable. Puis, peu importe qu'il le sache ou non.

- « Je ne peux pas vraiment parler de moi. Il n'y a rien à dire. » Commençais-je, en voyant bien que le magicien n'était pas satisfait de cette réponse. - « Je n'ai pas de passé. Mon existence ne se résume qu'à trois années. J'ignore si je suis amnésique ou si, il n'y a tout simplement jamais eu de moi avant ça. » Dis-je dans un premier temps, comme si tout cela n'avait pas la moindre importance. Sauf, qu'en réalité...

Tout... Absolument tout. Me semblait à la fois confus et familier... Mon regard s'était alors porté sur l'une de mes mains. Grande et puissance, la peau dure et colorée, un flux de pouvoir toujours en mouvement sur les lignes de la paume. Cette main me semblait encore aujourd'hui si étrangère.

- « Qu'importe. » Dis-je en conclusion à tout mon charabia, soupirant. - « Pour te répondre, je dirais une fois de plus qu'il y a rien. Il n'y a strictement rien en ce monde qui m'intéresse. Je n'ai pas de rêve. Je n'ai pas de projet. Pas même des désirs à assouvir. Je me contente d'observer le monde en silence. C'est suffisant pour le moment. Je dirais... Qu'il me faut juste du temps. Un peu de temps pour trouver quelque chose d'intéressant. » Terminais-je en portant finalement mon verre de bière à mes lèvres.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
>









Revenir en haut Aller en bas
"La réalité est une illusion, l'univers un hologramme. Je suis toujours là. Je t'observe. " Ou quand l'incongrue n'est que banalité et la banalité incongrue. -[Sacha, Cross, ?|]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités
» Réalité ou illusion ? Jusqu'où se perd la raison. [PV: Jeffrey]
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...

Until Dawn :: Tokyo :: IkebukuroSauter vers: