UNTIL DAWN

 

 :: Tokyo :: Shibuya :: Moonlight Café Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Toutes les parties d'échec ne se déroulent pas autour d'un plateau de jeu

avatar >
Criminel
Criminel







Fiche : Pile ou Face ?
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 26



Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Juil - 20:00
Alice & YoshinoNew Players, Same gameAlice porta la tasse de thé à ses lèvres et poussa un léger soupire de contentement. Rien n'était plus relaxant que ce breuvage après une éreintante journée à se débattre avec les formalités administratives que son installation au Japon avait entraînées. Fort heureusement tout cela était désormais derrière elle et la jeune femme pouvait maintenant se relaxer. Du moins autant que sa position d'héritière de la fortune familiale le lui permettait. Elle savait en effet qu'il lui faudrait rapidement établir un réseau de connaissances et de proches parmi la haute société tokyoïte, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait déjà fait une brève apparition lors d'une soirée donnée par une vieille connaissance de sa famille qui avait émigré au Japon quelques années plus tôt. Elle commençait déjà à se familiariser avec les noms des personnes à connaître et était confiante dans sa capacité à rapidement s'intégrer, un ou deux financements d'artistes en vogue par-ci, une ou deux généreuses donations aux futures campagnes politiques de certains hommes politiques par-là et elle arriverait à établir les bases de l'influence de sa famille dans l'archipel, elle n'obtiendrait jamais la colossale influence que sa famille possédait dans son Angleterre natale mais elle ne doutait pas d’amasser assez de cartes pour passer du statut de spectatrice à celui de joueuse avec qui il faut compter.

Alice laissa son regard se perdre dans la marée humaine qui déferlait en dehors du café sous la lumière rougeoyante du soleil de fin d'après-midi. L'activité bourdonnante et le bruit qui devait l'accompagner tranchaient fondamentalement avec la quiétude à l'intérieur du café. Elle avait été agréablement surprise par l'endroit, lorsqu'on lui avait recommandé ce "Moonlight Café", elle admettait avoir été sceptique, à ses yeux les cafés étaient des lieux empestant le tabac et peuplés d'ivrognes accoudés à des comptoirs qui déblatèrent des sujets triviaux du moment pour lesquels le bas peuple semble s'amouracher. Elle avait été étonnée par l'atmosphère paisible du lieu et le service de bonne qualité qu'elle y avait reçu. Elle devait même reconnaître une certaine élégance dans le style épuré et moderne du lieu, même si ce genre de décoration était loin d'avoir sa préférence. Elle comptait au plus vite chercher un salon de thé plus traditionnel et qui correspondrait plus à ses propres goûts mais elle n'était pas opposée à l'idée de revenir ici à l'occasion, l'endroit était après tout... satisfaisant.

La jeune femme s'apprêtait à porter sa tasse à ses lèvres lorsqu'elle sentit une présence s'approcher de la table où elle s'était installée, interrompant son geste elle se prépara à congédier ce qu'elle supposait être le garçon de café venant lui demander si elle désirait autre chose. Elle reconnut fort heureusement l'inconnu avant de faire un faux pas qu'elle ne se serait pas pardonnée. Même une nouvelle arrivante telle qu'elle savait à qui appartenait cette chevelure de la même couleur que le ciel estival. Les yeux de la jeune femme s’écarquillèrent de manière quasi imperceptible. La joueuse de poker professionnelle qu'elle était n'eut cela dit aucun mal à dissimuler sa surprise et curiosité face à cette arrivée impromptue. Un léger sourire étira les lèvres de la jeune femme alors qu'elle reposait doucement sa tasse sur la table. Elle inclina élégamment la tête en signe de respect.

- Yoshino Tokugawa... C'est un honneur de vous rencontrer. Je me nome Alice Oberon et si mon humble présence vous convient, je serais heureuse de partager ma table avec vous. Affirma calmement la brunette tout en accompagnant ses paroles d'un geste fluide en direction du siège lui faisant face de l'autre côté de la table.

Profitant du temps pendant lequel l'héritier des Tokugawa s'installait, Alice laissa ses pupilles carmines balayer la salle. Comme elle s'y attendait, l'arrivée d'une telle célébrité avait attiré l'attention même si la plus part des clients semblaient avoir assez d'éducation pour ne pas ouvertement les épier, la plus part... Les regards noirs qu'une jeune femme blonde assise un peu plus loin lui jetait eut tôt fait de provoquer l'amusement d'Alice, la jeune femme avait-elle espéré que le beau prince s'arrêterait à sa table à elle ? Probablement à en juger par l'hostilité que la blondinette semblait dégager, Alice pouvait presque entendre cette pauvre blonde esseulée lui promettre mille tourments si elle osait s'accaparer l'attention de son grand amour. Malheureusement pour elle, c'était là justement ce qu'Alice comptait faire. Elle qui réfléchissait justement à une façon de s'intégrer rapidement parmi la haute société de la ville, voilà que lui tombait entre les mains une occasion en or de faire parler d'elle qu'elle ne laisserait pas filer. Le regard toujours tourné vers les clients qui les observaient avec plus ou moins de discrétion, elle reprit.

- Puis-je m'enquérir de la raison de votre présence ici M. Tokugawa ? A par bien sûr de faire de la quasi totalité des clients de ce café mes ennemis mortels bien évidemment. Demanda Alice avec espièglerie.

A ces mots, les occupants des tables les plus proches détournèrent le regard, visiblement embarrassés d'être ainsi attrapés en pleine activité d'espionnage. Alice reporta finalement son regard rouge sang sur son interlocuteur en se demandant quel genre d'homme le prince non-officiel de la ville se révélerait être.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas



Fiche : Une tartelette à la fraise.
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 86



Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Juil - 20:58
Toutes les parties d'échec ne se déroulent pas autour d'un plateau de jeu.Yoshino & AliceSous les lueurs ardentes du soleil couchant, la foule avança à l'unisson, telle une armée recevant l'ordre de faire marche, lorsque les feux passèrent au vert. Les passants regardaient droit devant eux, possédant tous un objectif bien défini. Certains retournaient au travail, d'autres étaient sur le chemin du retour à la maison, des chanceux allaient même rejoindre des amis ou des proches. Perdu dans cette foule humaine, il est normal qu'on n'accorde que peu d'intérêt envers ses voisins. Vers qui accorder ce privilège ? Qui méritait réellement notre regard ? Qui doit exister dans notre petit monde ? Peut-être cette femme vêtues de couleurs trop vives et peu harmonieuse ? Ce salaryman grand et chauve à l'allure inquiétante ? Ce touriste semblant si perdu que la détresse elle-même s'était gravée sur son visage ? Ou peut-être, cet élégant et souriant jeune homme, aux curieux cheveux bleu cyans... Bien qu'on risque de vite délaisser l'amusement que provoque la vue de ses cheveux par fascination pour son regard de prédateur...

Yoshino Tokugawa avait lui aussi un objectif précis vers lequel il se dirigeait. S'il n'accordait sa curiosité et ses privilèges à personne en chemin, c'est parce qu'il les avait réservé à une personne qu'il qualifiait de spéciale. Prédateur. C'est un terme qui le qualifie bien. Le Tokugawa est constamment à la recherche de quelque chose et, lorsque ses yeux jaunes rencontrent l'objet de ses convoitises, ils ne le lâchent plus jusqu'à être certain d'en prendre le contrôle.

En franchissant la porte du Moonlight Cafe, Yoshino fut accueillit tel un Prince, attirant d'ores et déjà l'attention sur lui. Il répondait avec une voix de velours, souriait à chaque petite attention, témoignait de l'éducation sans faille qu'il avait reçu. Décontracté et chaleureux, il avait refusé poliment la proposition de table qu'on lui avait soumis, s'excusant d'avoir envie de faire une connaissance aujourd'hui. Inévitablement, la seule personne qui intéressait le Tokugawa ici, était la seule personne qui ne s'était pas retourné pour contempler son arrivée royale dans le Cafe. Si Alice Oberon ne se trouvait pas actuellement au Moonlight Cafe, fort à parier que Yoshino Tokugawa n'y serait pas venu. Il savait qu'elle était ici. Il savait qu'il avait fort intérêt à se présenter à sa table.

- « Bonjour, Mademoiselle. » Commença-t-il lorsque le regard écarlate de la jeune femme se soucia de sa présence. - « Puis-je me joindre à vous ? » Demanda-t-il innocemment avec un adorable sourire.

- « Yoshino Tokugawa... C'est un honneur de vous rencontrer. Je me nome Alice Oberon et si mon humble présence vous convient, je serais heureuse de partager ma table avec vous. »

Elle lui présenta le siège face à elle de la main et, tout en la remerciant, le Tokugawa y prit lentement place. Son regard jaune se porta discrètement sur la jeune femme. Elle savait qui il était. Ce n'était guère étonnant que l'héritière des Oberon ait déjà préparé le terrain. Cela signifiait aussi que le japonais avait ses chances de rentrer dans ses bonnes grâces. Il ne lui en fallait pas plus pour considérer qu'il avait un coup d'avance. La partie commençait.

- « Puis-je m'enquérir de la raison de votre présence ici M. Tokugawa ? À par bien sûr de faire de la quasi- totalité des clients de ce café mes ennemis mortels bien évidemment. »

Un petit rire nerveux, un sourire désolé.

- « Pardonnez-moi, je ne souhaite en aucun cas provoquer une bataille dans ce lieu paisible... Et si cela peut vous rassurer, je vous raccompagnerais à la sortie. » Commença-t-il dans l'espoir de désamorcer la tension qu'il avait jusqu'ici ignoré. - « Oh, je me suis dit que j'allais faire une rencontre intéressante aujourd'hui. Comment trouvez-vous le Japon, mademoiselle Oberon ? » Il avait marqué une pause avant de se corriger. - « Pardonnez-moi, je suis maladroit. Vous n'êtes à Tokyo que depuis peu, ma question peut vous sembler idiote... »
©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Criminel
Criminel







Fiche : Pile ou Face ?
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 26



Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Juil - 20:34
Alice & YoshinoDon't wear your heart on your sleeveSi Alice avait dû associer Père à un animal, elle aurait choisi une araignée. Tissant lentement sa toile et attendant patiemment que sa victime vienne s'y empêtrer sans pouvoir s'en échapper. La jeune femme était bien différente, elle était plus active et préférait pousser les autres à la faute plutôt qu'attendre passivement. A ses yeux cela n'était guère différent des jeux de cartes auxquels elle participait, l'objectif était de pousser l'autre à se dévoiler, comprendre ses objectifs et les atouts qu'il avait entre les mains sans qu'il puisse identifier les vôtres. Et Alice était douée à ce jeu là, si ses paroles avaient été prononcées sous le couvert de l'humour, elles avaient néanmoins pour objectif de susciter une réaction. Bien évidemment auprès des clients qui avaient eu l'impolitesse de les écouter mais aussi après de Yoshino lui-même, et c'est pourquoi la jeune femme observa sa réaction avec attention.

- « Pardonnez-moi, je ne souhaite en aucun cas provoquer une bataille dans ce lieu paisible... Et si cela peut vous rassurer, je vous raccompagnerais à la sortie. »

Intéressant, songea la joueuse professionnelle qu'elle était. Le jeune Tokugawa semblait être bien plus qu'un simple joli minois. Il paraissait contrit mais il n'avait été en rien déstabilisé par ses paroles. Il était resté composé, ne dévoilant rien de son jeu. Les personnes aussi attirantes physiquement que l'était l'héritier des Tokugawa avaient tendance à être vaines et superficielles, il suffisait en général de flatter leur ego en complimentant leur apparence ou célébrité pour arriver à les influencer. Mais le jeune homme était manifestement plus subtil que cela, Alice ne détectait aucune arrogance ou satisfaction à l'idée que sa simple apparition suscite de telles réactions dans ses prunelles dorées, elle n'y détectait d'ailleurs pas grand chose. Alice songea un instant à tenter une nouvelle fois de déstabiliser son interlocuteur, peut-être avec une approche différente obtiendrait-elle plus de résultats ? Elle écarta cela dit l'idée rapidement, ce serait se montrer trop directe, et en définitif c'est elle qui exposerait son jeu si l'héritier Tokugawa était un tant soit peu observateur, la jeune femme sourit très légèrement et choisit une réponse neutre.

- Me raccompagner ? La galanterie ne serait donc pas morte.

Alice préféra laisser Yoshino prendre le contrôle de la conversation, c'était après tout lui qui était venu la voir et elle était curieuse de savoir pourquoi. Elle se contenta de boire une nouvelle gorgée de thé en attendant que l'héritier des Tokugawa continue.

« Oh, je me suis dit que j'allais faire une rencontre intéressante aujourd'hui. Comment trouvez-vous le Japon, mademoiselle Oberon ?  Pardonnez-moi, je suis maladroit. Vous n'êtes à Tokyo que depuis peu, ma question peut vous sembler idiote... »


Son éducation de parfaite jeune lady permit à Alice de réagir rapidement et la jeune femme éclata d'un léger rire cristallin avant de décocher un sourire charmant au jeune homme aux cheveux bleus.

- Bien au contraire M. Tokugawa, je trouve votre sollicitude rafraîchissante. Elle marqua un temps d'arrêt avant de reprendre. Mais pour vous répondre, vous avez effectivement raison, je suis au Japon depuis peu et entre les différentes formalités liées à mon installation et certaines... Affaires familiales à régler, j'ai eu bien peu de temps pour visiter la ville. Alice poursuivit d'un ton songeur. Pour être tout à fait franche bien peu de gens sont pour le moment au courant de mon arrivée et je comptais remédier à cela en me présentant lors du bal de charité donné par la famille Oda en fin de semaine prochaine.

Comme très souvent dans ce genre d'occasion, c'était ce qu'Alice omettait de dire qui était le plus intéressant. En effet ce bal de charité n'était pas le seul événement par lequel la jeune femme aurait pu choisir de faire ses débuts au sein de la haute société tokyoïte, dans quelques jours à peine un politicien très en vue donnait une réception, réception à laquelle elle avait été invitée. La brunette avait néanmoins choisi de ne pas s'y rendre, si faire sa première apparition auprès d'un homme aussi puissant avait ses avantages, elle serait aussi immédiatement perçue comme l'une de ses soutiens or elle ne maîtrisait pas encore assez les alliances et inimitiés politiques du Japon pour prendre un tel risque. Non, sa première apparition se ferait lors de ce bal de charité donné pour récolter des fonds en vue de la reconstruction d'une ville de l'arrière pays qui avait été partiellement détruite par le plan d'un criminel dont elle avait oublié le nom. Elle comptait faire une très généreuse donation à cette occasion, ce serait là la première carte qu'elle abattrait pour bâtir son réseau de contact au Japon.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas



Fiche : Une tartelette à la fraise.
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 86



Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Aoû - 16:57
Toutes les parties d'échec ne se déroulent pas autour d'un plateau de jeu.Yoshino & AliceLes paroles de l'héritier des Tokugawa eurent l'effet espéré. Un rire cristallin égaya la table des deux faux-semblants de personnes. Un sourire à moitié sincère accentua le masque de Yoshino. La lumière rougeoyante du soleil mourant de la fin d'après-midi rougissait le bois de leur table et encadrait les silhouettes du duo d'une manière pseudo-dramatique.

- « Oh... Je n'aurais peut-être pas dû être au courant ? J'espère que ça ne vous dérange pas que je le sois. » Commença par répondre le jeune homme au cheveux cyans. - « Je m'en excuse, dans tous les cas. » Et il s'était légèrement incliné, assez pour s'excuser, pas assez pour abîmer sa prestigieuse image. - « Concernant Tokyo, je vous recommande de visiter la ville de nuit. C'est très agréable et il est plus facile de circuler. Il y a également moins d'interventions de Héros, ce qui évite de se retrouver bloquer par un dispositif de sécurité-civil. » Ajouta-t-il sur une note plus joyeuse.

La serveuse du Moonlight Cafe s'était présentée à leur table, demandant à la demoiselle Oberon si elle désirait autre chose. Une fois la commande prise, elle proposa diverses pâtisseries françaises à Yoshino. Il n'était pas difficile de comprendre que le Tokugawa venait souvent se détendre dans cet environnement paisible, il semblait connaître les serveuses autant qu'elles connaissaient ses préférences. C'est après avoir échangés quelques plaisanteries avec la serveuse, que le jeune homme aux yeux dorés ré-accorda toute son attention à Alice Oberon. Après cette courte pause, la partie de sous-entendus pouvait reprendre.

- « J'ai reçu l'invitation pour le bal de charité de la famille Oda. » Commença-t-il, le visage légèrement amer. - « C'est pour moi une belle démarche, bien que Tokyo n'est pas réellement besoin d'une aide financière. Les Héros rapportent plus d'argent à la ville qu'ils occasionnent de dégâts, bien que rien ne peut réparer les dégâts moraux que subissent les victimes lors des affrontements entre Héros et Crimiels... Peut-être allez-vous me prendre pour une mauvaise personne, mademoiselle Oberon. Je n'irais pas à ce bal de charité. Je ne cautionne pas qu'on puisse vouloir, de son plein gré, « réparer et ranger » derrière les Héros. Si vous me traitez d'égoïste, je ne vous en voudrais pas. » Termina-t-il sur une note plus douce.

Yoshino Tokugawa déteste les Héros. Il est de ceux qui préfèrent se dresser au milieu du chemin, dos à la gloire des Héros, face à face avec le désastre et à la peine qu'ils provoquent. Pour lui, il n'y a des Criminels que parce qu'il y a des Héros. Mais comme tout maux dans ce monde, ce qui apporte gloire et argent aux hommes se transforme inévitablement en un Dieu immortel.
©️ YOU_COMPLETE_MESS

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
>









Revenir en haut Aller en bas
Toutes les parties d'échec ne se déroulent pas autour d'un plateau de jeu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» Bonjour dans toutes les langues
» [RP] Toutes voiles dehors ! Souquez les artimuses !
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» [Guide] Toutes les cultures

Until Dawn :: Tokyo :: Shibuya :: Moonlight CaféSauter vers: