UNTIL DAWN

 

 :: Outside :: Forêt des esprits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des paumés dans les bois [Léopold, Tsubasa]

avatar >
Criminel
Criminel







Fiche : RAAAAAAAAAWR
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 24



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Juin - 4:14
- Allez, Léopold ! Lâche les poubelles et viens explorer la forêt.

C’était ce que j’avais dit à Léopold il y a quelques heures, quand je l’avais vu traîner dans les ruelles près de Roppongi. Ça faisait quelques jours que j’explorais l’extérieur de la ville et le seul endroit auquel je n’étais pas encore allé était cette étrange forêt où je voyais parfois des ombres danser. J’étais curieux et je voulais savoir ce qui s’y trouvait, mais je me disais que ce n’était jamais sécuritaire de s’aventurer seul en forêt alors j’attendais de trouver Léopold quelque part, dans les ruelles sombres. Le gars se transforme en mouche alors si on se perdait, il nous ramènerait à la civilisation, non ? Et dans le pire des cas, j’pouvais toujours le sacrifier et me pousser après. Léopold avait son utilité. C’est pourquoi je l’avais traîné avec moi.

Qu’est-ce qui pouvait bien arriver de mal, hein ? Je savais me battre et Léopold refilait des maladies. Aucune crainte à avoir. En plus, ça devait faire environ deux heures qu’on se promenait dans la forêt et rien n’était encore arrivé. C’était juste une forêt normale, en gros. Aucune différence avec celles qu’on retrouvait en amérique. Mis à part Léopold qui n’arrête pas de parler, mais ça, ça s’ignorait relativement bien. J’avais seulement besoin de hocher la tête une fois de temps en temps et il pouvait continuer pour des heures entières.

Dans un bref moment de silence, j’entendis un craquement près de nous. Je fis signe à Léopold d’écouter. J’étais attentif au moindre bruit et mouvement. Tout un tas de scénarios jouaient dans ma tête. Un ours ? Un humain ? Un esprit ? Je saisis une branche d’arbre qui traînait au sol. Peu importe ce qui allait sortir près de nous, j’étais prêt à attaquer, si bien que lorsqu’une silhouette noire sortit des buissons, je me jetai dessus en criant. Je brandis mon bout de bois dans tous les sens, frappant tout ce qui se trouvait trop près de moi au passage, sauf la forme sombre. Pas que je n’avais pas essayé, mais mon bâton ne semblait même pas le toucher. Il passait plutôt au travers du corps du fantôme humanoïde qui avait la forme d’un petit enfant. Comme dans les films d’horreur, en gros.

En voyant qu’aucune de mes attaques ne marchait, je fis ce que tout être sensé ferait à ma place ; courir. Ni une, ni deux, je lançai mon bâton sur l’esprit et m’enfuis à travers les buissons sans même regarder en arrière. Léopold me suivra bien s’il veut survivre. Je n’avais pas dû faire plus de cinq mètres à la course quand je fonçai dans quelqu’un, coupant de ce fait ma fuite. Dans mon élan interrompu, je roulai au sol et finis douloureusement ma course contre un arbre.

Ouais… Pas de soucis à se faire dans la forêt, puisqu’il y avait Léopold et moi. Excellente idée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar >
Grue du Japon
Grue du Japon







Fiche : Silhouette blanche dansant dans la tempête de neige.
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 47



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Juin - 18:41
Des paumés dans les boisSteve & Léopold“A vivre au milieu des fantômes, on devient fantôme soi-même et le monde des démons n’est plus celui des étrangers mais le nôtre, surgi non de la nuit mais de nos entrailles.”C'est presque à contre cœur que j'avais resservi Taka-chan en saké. C'est qu'à nous deux, la bouteille qu'elle avait trouvée n'avait pas fait fait long feu... Quel dommage ! C'était du saké fait par les humains en plus, une bouteille peut-être entré de gamme pour eux, mais parfaitement prestigieuse pour animer la discussion de deux esprits japonais. Nous étions entrains de rire comme l'aurait fait deux bons amis lorsque, Taka-chan redressa la tête, son cou s'étirant jusqu'à faire plusieurs mètres de long. Ah oui, Taka-chan est une Taka Onna, au cas vous ne l'auriez pas deviné. Ah... Vous ne savez pas ce qu'est une Taka Onna ? C'est un esprit ressemblant à une femme, dont le corps s'étend au point de ressembler davantage à celui d'un serpent qu'à celui d'un être humain.

- « Tsubasa, tu as entendu ? » Demanda-t-elle en enroulant son long cou autour du tronc d'un arbre comme l'aurait fait un serpent, posant son menton sur l'une de ses branches.

Non, je n'avais rien entendu. Seulement, j'avais eu un mauvais pressentiment... Un truc de Tsuru. C'est que je suis vachement sensible aux émotions et au karma. Surtout, quand il est mauvais...

- « La seule chose que j'entends, c'est qu'il reste peu de saké... » Soupirais-je en secouant la bouteille. Une tentative de diversion.

En général, pour qu'un esprit lâche une bouteille de saké, c'est forcément au minimum qu'il a détecté la présence d'humains... Pff ! Des humains dans la forêt des esprits ? Hahaha ! Faudrait vraiment être idiot pour s'aventurer dans un endroit aussi craignos que celui-ci ! Je ne leur donne même pas dix minutes, à ces humains, avant de se faire bouffer !

-« Oh ! Il y a une odeur d'humains ! » S'égaya-t-elle.

Ah... C'est pas super intelligents les humains, après.

- « Allons les dévorer ! » M'encouragea Taka-chan.

- « Meuf... Je suis un Tsuru et toi... Ben t'es pas plus mangeuse d'humain que moi... » Répondis-je, lassé.

La Taka Onna ne m'écoutait déjà plus, s'étant levé pour se diriger vers l'origine de l'odeur. Elle comptait faire quoi, à part leur ficher la trouille ? Jamais un esprit comme celui-ci n'avait dévoré d'humains... J'avais terminé le saké à même la bouteille avant de la suivre, dans le doute. J'étais plutôt du côté des humains, ça m'embêterait qu'ils se retrouvent harceler par la vieille Taka-chan ! Même si, d'un autre point de vue... Ils l'auraient mérité. Les humains savent que cet endroit ne leur appartient pas. Taka-chan avait commencée à marmonner quelque chose à mon intention lorsqu'une ombre termina brutalement sa course contre elle. Sous l'impact, l'esprit comme ce qui ressemblait en tout point à un humain s'étaient retrouvés fesses contre terre. Un autre humain n'avait pas attardé à faire son apparition à son tour. Les deux étaient essoufflés.

- « Un humain m'attaque ! Ahh ! » Hurla la Taka Onna en déployant des mètres et des mètres de cou, lequel s'enroula sur lui-même de rage jusqu'à faire des nœuds. Elle était furax !

Oh... C'est un peu la merde, là... Et ces deux humains, ils transportent une aura sinistre... Un jour j'apprendrais à m'occuper seulement de ce qui me regarde... Demain.

- « Calme toi Taka-chan... » Tentais-je ne levant les mains, juste avant que des rires d'enfants ne nous parviennent.

Un court silence. Un vent d'inquiétude. Ce n'était pas les rires cristallins et enjoués d'un enfant, mais quelque chose de glacial comme une main fantomatique venant subitement vous caresser le dos. Quelque chose de mort et de rancunier. Avant de tomber nez à nez avec nous, les humains fuyaient cette chose, non ? L'esprit femme au long cou n'avait pas demandé son reste, fuyant peu après avoir entendu les rires sordides, rejoignant l'obscurité - rassurante pour le coup - de la forêt. Ok. Alors j'suis pas un expert, mais si les humains et les esprits de plus de cent ans fuient ces abominables rires d'enfants, ça crain pas un peu pour moi ?

- « J'suppose que vous connaissez aucun sûtra... » Tentais-je malgré tout.

J'ignorais s'ils allaient, ne serait-ce, m'accorder une réponse. Je n'étais pas humain, après tout. Pour eux, je n'étais qu'un être trop blanc, trop pur, trop détaché de leur réalité et de ce tableau forestier. Un fantôme de plus.
© 2981 12289 0

_________________


Snow was falling as falling stars…
Revenir en haut Aller en bas
Des paumés dans les bois [Léopold, Tsubasa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith

Until Dawn :: Outside :: Forêt des espritsSauter vers: