UNTIL DAWN

 

 :: Characters :: Fiches Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chiaki Yamamura - Classe B [fini]




Fiche : ...
Grade : D
Niveau : 1
Expérience : 20



Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Mar - 18:42
Yamamura Chiaki
Race : Humaine
Sexe :Feminim
Âge : 16 ans
Anniversaire : 18/05
Nationalité : Japonaise
Classe sociale : Pauvre
Groupe : Classe B
Métier : Etudiante, assistante en pâtisserie
Sexualité : Hétérosexuelle
Loisirs : Son petit boulot, et panser les blessures de son patron
Pseudo sur Kaibyou : Inquisitrice
Particularité : Aucune
Avatar : Oda Nobunaga de Fate Grand Order
Mental
La première chose qui te définit, c’est que tu es une battante, Chiaki. Tu as toujours donné le meilleur de toi-même pour obtenir quelque chose, et tu as toujours finis par réussir à avoir ce que tu voulais. Tu n’as pas vraiment eu le choix, faut dire, depuis ton enfance tu comptes te sortir de cette pauvreté dans laquelle tu vis. Et pour ça t’as bossé d’arrache pieds en cours, n’étant pas une intello de base. Sans compter le fait que tu aies dû t’occuper de tes deux petits frères quand tes parents travaillaient le week-end.

Tu as alors développé un caractère indépendant, apprenant à grandir sans l’aide de tes parents, bien trop occuper à gagner tant bien que mal de l’argent pour répondre à vos besoins primaires. Mais tu n’es pas du genre froide. Au contraire, tu as le cœur sur la main et tu es toujours prête à aider les autres le sourire aux lèvres, incarnation de la gentillesse que tu es. Les gens ont tendance à en profiter, mais tu ne t’en rends même pas compte, naïve comme tu es. Sauf que quand ça va trop loin, tu finis blesser mais incapable d’en tirer des réelles leçons.

Car oui, tu as beau avoir un moral de fer et une volonté à toute épreuves, tu n’arrives pas à ignorer toutes les moqueries de ses camarades, plus riches et plus intelligents que toi. Tu as beau y répondre par le sarcasme et passer toutes tes journées et nuits à étudier, ce sentiment d’infériorité vis-à-vis d’eux persiste et te persécute, au point d’en faire des crises d’angoisses la nuit. Et tu n’aimes pas ça, te sentir aussi faible, alors tu t’es forgé une carapace dure à briser, ne te confiant à quasiment personne, hormis à ton patron, Saul.
Physique

Tu es plutôt petite, mesurant moins de 1m60. Ta taille à d’ailleurs souvent été le sujet de moquerie, même comme tu ne l’as pas choisi, tu fais en sorte que ça ne te touche pas et aujourd’hui tu le prends à la rigolade. Tu es plutôt ronde, sans être grosse, juste normal. Tu caches tes rondeurs sous un gilet large en général, dessus un débardeur ou un t-shirt à manche courte. Tu aimes les vêtements simples, larges, dans lequel tu te sens à l’aise. Parfois tu t’habilles de façon plus féminine, c’est-à-dire en robe, souvent bleues ou rouges, mais tu ne trouves pas ça très pratique dans la vie de tout les jours et encore moins en cours.

Tu as de long cheveux lisses noir corbeau t’arrivant à la moitié du dos que tu laisses souvent à l’air libre. Tes yeux marrons sont toujours scintillant, signe de ta joie et de ta malice toujours présentes. Tu n'as pas vraiment de signes particuliers qui te distingue, étant une fille plutôt normale physiquement.
Surnom
Nom du Pouvoir : Veritas
Nature du Pouvoir : Don: Elle peut extraire la vérité de la bouche de n'importe qui, cette personne se mettant à tout dévoiler sur un sujet aléatoire (la précision de la vérité révélée vient au fil de l'entraînement).
Costume : Elle n'as pas de costume en particulier pour l moment (cela viendra surement plus tard)
Description :
Un don à double tranchant, puisque cela révèle les pensées les plus profondes des personnes qu'elle peut toucher. Un pouvoir qui peut sauver mais aussi blesser, avec lequel il faut apprendre à vivre. Le port de gants empêche son pouvoir d'agir, mais, avec de l'expérience, elle devrait pouvoir apprendre à tout révéler d'un contact physique ne se limitant pas aux mains.


Présent

Tu passes tes journées entre l’école à te « battre » contre tes camarades qui n’acceptent toujours pas une boursière dans leur classe, élitiste qu’ils sont, et la pâtisserie The Lussekatt où tu travailles actuellement, recueillie gentiment par Saul quand tu avais besoin d’un travail pour financer tes besoins vitaux alors que tu n’avais aucune qualification. Tu lui en seras toujours reconnaissante même si le début de votre relation fut compliqué, et tu fais ton possible pour te rendre utile et faire marcher la boutique, ta gentillesse aidant. C’est en tout cas un lieu où tu te sens bien, où tu peux décompresser des trop souvent journées d’écoles stressantes.


Tes nuits sont souvent synonymes de travail, étudiant encore plus chaque nuit pour réussir à être meilleur que tes camarades et te faire reconnaître auprès d’eux. À côté du travail, tu aimes te plonger dans un bon bouquin ou un BD, quand tu peux en acheter, parfois te promener, mais tu ne sors que très peu avec les gens, préférant éviter les dépenses coûteuses afin de pouvoir aider financièrement ta famille.
Histoire
Tu as eu une vie plutôt banale, remontant à cela seize printemps. Tu es d’abord la seule enfant, rejoins cinq ans après par les jumeaux. Vous grandissez ensemble, et tu dois très vite t’en occuper, tes parents étant trop pris par leurs travails. Et ça toujours manquer, la réelle présence de tes parents, même s’ils faisaient leurs maximums pour subvenir à vos besoins. Alors tu as voulu les rendre fières, et poursuivre loin dans les études afin d’avoir une bonne situation plus tard. Parce que tu es indépendante très vite et que tu ne te vois pas te marier avec un homme riche juste pour te sortir de cette misère que tu veux quitter.

Enfant, tu étais plutôt sociable, t’entourant facilement d’amis et n’hésitant pas à être tactile. Jusqu’à ce que tu commences à entendre des pensées que tu ne voulais pas entendre, des vérités blessantes que tu ne voulais pas connaître. La première fois, à l’âge de tes 8 ans, tu n’as pas compris ce qui s’était passé, tu avais simplement voulu étreindre une amie. Mais quand tes mains se posèrent sur son épaule, tu entendis la gêne qu’elle ressentait face à ton geste. Et tu en as été dépitée. Mais tu continuas d’essayer de comprendre ce don, et à le tester sur d’autres gens, quitte à révéler leurs pensées les plus profondes.

Tu finis par ne plus supporter ce pouvoir, et tu commences à mettre de la distance physique avec les autres, ne voulant pas connaître leurs jardins secrets plus que cela. Malheureusement comme une simple main sur l’épaule suffisait à faire révéler la vérité, tu as dû commencer à porter des gants en permanence, même lors des cours.

Souhaitant toujours t’en sortir, tu continues à étudier assidûment, fière quand tu arrives à entrer à l’Académie d’Edoshima, où tu es maintenant depuis deux ans. Cette fierté sera très vite piétinée cependant ….
[À suivre ]
Joueur

Pseudo : ...
Fiche joueur :
Commentaire : Le forum à l'air cool o/.

Revenir en haut Aller en bas



Fiche : Trop fabulous pour en avoir une.
Grade : SSS
Niveau : 50
Expérience : 159



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr - 14:44
Bonjour,

Nous avons eu une petite conversation au sujet de ta fiche l'autre fois sur Discord. Es-tu d'accord pour tenter de mieux fournir l'histoire passé de ton personnage ?

Merci !

_________________

Maître du Jeu
“Chacun a son Amérique à soi, et puis des morceaux d’une Amérique imaginaire qu’on croit être là mais qu’on ne voit pas.”
[ Guide du nouvel arrivant ] - [ Aide à la création du personnage ] - [ Rejoindre le salon Discord ] - [ Contacter le Staff ]
Revenir en haut Aller en bas
Chiaki Yamamura - Classe B [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Comment affronter ses pires craintes [Lila]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Pourquoi les Haitiens forment-ils la classe la plus pauvre au Québec???

Until Dawn :: Characters :: FichesSauter vers: